Terra 18 décembre 2018 à 11h00 | Par Agra

Nigeria: le conflit entre éleveurs et agriculteurs a fait 3.600 morts, selon Amnesty

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Raphealny

Plus de 3.600 personnes ont été tuées dans des affrontements entre agriculteurs et éleveurs au Nigeria depuis 2016, a déclaré, le 17 décembre, Amnesty International, accusant le gouvernement de ne pas avoir puni les auteurs de ces violences. Dans un rapport intitulé "Récolter les morts: trois années d'affrontements sanglants entre agriculteurs et éleveurs", l'organisation de défense des droits humains estime que 2.000 personnes ont été tuées cette année seulement, et que des milliers d'autres ont dû quitter leur foyer. "L'incapacité des autorités nigérianes à enquêter sur les affrontements et à traduire leurs auteurs en justice a alimenté l'escalade sanglante du conflit entre agriculteurs et éleveurs, qui a fait 3.641 morts au cours des trois dernières années", affirme Amnesty dans un communiqué. Selon l'ONG, les attaques ont été les plus fréquentes dans l'Etat d'Adamawa, de Benue, de Kaduna, de Taraba et du Plateau, qui représentent la "ceinture fertile et centrale" du Nigeria.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui