Terra 17 octobre 2018 à 10h00 | Par Claire Le Clève

Ohhh la vache ce week-end à Pontivy ! Du beau, du bon, et des bonheurs !

Ils sont venus voir du beau et du bon. Ils les ont trouvés en goûtant un produit fait ici, ou en voyant éclore un poussin, en admirant des animaux de concours, en rencontrant ceux qui font l’agriculture de leur territoire… Elle est diverse. Plus de 25 000 personnes ont franchi les portes du 10 me salon Ohhh la vache ce week-end à Pontivy.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le Public très attentif samedi aux concours
Le Public très attentif samedi aux concours - © Claire le Clève

 

Pontivy, au coeur du triangle d’or de l’agriculture bretonne, a battu à son rythme ce week-end offrant au travers du 10 eme salon Ohhh la vache une large vitrine de ses savoirs-faire. Avec une fréquentation plus professionnelle le samedi, place aux familles dimanche, tandis que dans des allées combles, il était difficile de se frayer un chemin vers les différents rings ou animations proposées de manière ludique et très pédagogique pour découvrir l’agriculture du territoire. Le grand public a donc répondu présent, en nombre, à cette proposition avec un accès totalement gratuit, facilité par la circulation d’un petit train allégeant le déplacement depuis des parkings extérieurs vers le centre des expositions. Parmi ce public, Thierry Marx et Mathide de l’Ecotais, invités d’honneur, chef cuisinier étoilé et photographe culinaire, ont marqué ce salon de leur passage associant leur volonté à défendre "le beau et le bon" à cette exigence du bien manger dans les productions agricoles locales de qualité. A noter le nombre de concours, notamment régionaux (à découvrir en pages 14) dont le Prim’Holstein cette année qui assoie la suprématie de Janna cama du Gaec du Bon vent à Loqueltas. Le point sur les concours départementaux et interdépartementaux dans ces pages.

Claire Le Clève


 

Encadré Place aux jeunes

Ils étaient 74 jeunes venus des lycées morbihannais à se départager pour le futur TNLA, trophée national des lycées agricoles, organisé par JA 56, 45 participants en race Prim’Holstein, 15 en Normande et 14 en Charolaise. Les trois finalistes sont en Prim’Holstein : Yannis Saluden du Lycée La Touche, Marion Vicaud du comice de Grand Champ, Antoine Penvern du Lycée Kerlebost. En race Normande, il s’agit de Maxime Guillemin du Lycée La Touche et en Charolaise, Laurine Penn du Lycée le Gros Chêne. Un élève de chacun de ces lycées se retrouvera lors du prochain salon de l’agriculture à Paris, en lice avec les meilleurs jeunes sélectionnés dans les autres départements français.

Concours départemental Blonde d’aquitaine

Championne femelle adulte / Isis du Gaec Robin Picard à Caro

Champion mâle adulte / Italia à l’élevage le Bel à Pleucadeuc

Légende : Trois tonnes comptabilisées sur ce podium avec Isis et Italia, et leurs dauphines et Dauphins, Miss et orageux, "une viande de qualité élevée dans le bien-être animal" a répété le juge Olivier Tarlève devant le public familial attentif dimanche, jour de ce concours Blonde d’Aquitaine, à découvrir ces imposants animaux.

 

 

 

 

 

Concours Inter-départemental Montbéliarde

 

Championne adulte / Violette à Dominque le Crom Evellys

Grande championne et championne jeune /Maetica du Gaec Le Febvrier aux Forges

Sur 31 animaux présents, Maetica, jeune vache pleine d’avenir prend donc le titre de grande championne après avoir reçu celui de championne jeune de ce concours par le juge Antoine Martin venu de Loire Atlantique. "Une très jeune vache, un modèle de solidité, complète avec une classe folle, solide sur ses dessus, un bassin éclaté, on a de la puissance, de la largeur et de la profondeur, une mamelle irriguée qui monte très haut", autant de qualités qui ont fait la différence avec Violette, championne adulte.

 

Concours des chevaux bretons

 

1er prix mâle / Hendra de Morgoat d’Eric le touze de Brech avec
1er prix pouliche 18 mois -trait / Heurus de kerpouran Earl l'Oree du bois de Saint Tugdual

1er prix pouliche 18 mois - postière / Hylarie du bour de Jean-Désiré Philippe de Ploerdut

 

 

 

 

 

 

 

Inouïe élevée par Serge Le Gal à Plumelec
Inouïe élevée par Serge Le Gal à Plumelec - © Claire le clève

Concours départemental Normande

 

Championne show génisses/ Narcisse du Gaec de la normande à Mauron

Championne jeune/ Malise de l’Earl Ogé à Sérent

Grande championne - Championne adulte / Inouïe élevée par Serge Le Gal à Plumelec


Elle est Inouïe et elle impose sa classe de grande championne, également championne adulte, sur ce concours parmi 32 vaches et 18 génisses. Elle aura séduit le juge Vivien Piou, venu du Maine et Loire qui a apprécié "cet animal très complet comme on aimerait tous en avoir dans nos élevages, une super mamelle avec des attaches parfaites, une mixité". A noter le prix du meilleur élevage pour l’homogénéité et la qualité du lot présenté par Etienne Moiziard de la SCEA de l’Ecluse à Gueltas.

Irise du Gaec Nello Gicquel de Langoat (22) avec Gwenola Le Visage-Tual, éleveuse à Brech, à l’occasion de ce concours permettant de réunir les éleveurs a été nommée présidente du syndicat Pie-Rouge des plaines dans le Morbihan.
Irise du Gaec Nello Gicquel de Langoat (22) avec Gwenola Le Visage-Tual, éleveuse à Brech, à l’occasion de ce concours permettant de réunir les éleveurs a été nommée présidente du syndicat Pie-Rouge des plaines dans le Morbihan. - © Claire Le Cleve

Concours inter-départemental Pie Rouge

Championne jeune / Lizia du gaerc du Quinquis à Saint-Aignan (56)

Grande championne – Championne adulte / Irise, du Gaec Nello Gicquel des Côtes d’Armor,

 

"Un dos parfait, un bassin large, une mamelle avec d’excellentes attaches, c’est le modèle de vache que l’on veut", ne cachera pas le juge Olivier Catros, de BCLO, connaissant la Pie Rouge sur le bout des doigts, en décernant à Irise, du Gaec Nello Gicquel des Côtes d’Armor, le titre de grande championne de cet inter-départemental. Irise, "la miss Pie Rouge Pontivy 2018", rayonne donc sur ce concours ainsi que l’élevage où elle est née, meilleur élevage. Elle suivie par Lizia, championne jeune appartenant au Gaec du Quinquis à Saint-Aignan. Un concours où 29 animaux venant de 10 élevages ont été présentés. Une réunion qui a donné l’occasion à son syndicat d’éleveurs de nommer à sa tête Gwenola Le Visage-Tual qui renoue, après 10 ans, à la présidence avec un vœu : "celui de la convivialité entre les éleveurs".

Ils sont venus défendre du "beau et du bon" dont découle l’inspiration de leur cuisine et de leurs photos. Invités de marque, Thierry Marx et Mathilde de l’Ecotais se sont prêtés à cette découverte des produits et des saveurs concoctés ici, s’intéressant aussi au travail photographique des jeunes des centres de formation morbihannais
Ils sont venus défendre du "beau et du bon" dont découle l’inspiration de leur cuisine et de leurs photos. Invités de marque, Thierry Marx et Mathilde de l’Ecotais se sont prêtés à cette découverte des produits et des saveurs concoctés ici, s’intéressant aussi au travail photographique des jeunes des centres de formation morbihannais - © Claire Le Clève

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui