Terra 01 mars 2019 à 08h00 | Par Sandra Mery - FRSEA Bretagne

Ovins : le combat du revenu, pour conserver la dynamique de la filière

L’assemblée générale régionale ovine a réuni les représentants des éleveurs bretons et des Pays de la Loire. Cette journée a été l’occasion de faire le tour des actualités avec au cœur des préoccupations : comment assurer le revenu des éleveurs ? Du prix, des aides PAC... les lignes directrices restent partagées.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La productivité, le seuil des 50 brebis, le supplément aux agneaux sous label qualité et l’aide aux nouveaux producteurs, restent à la base des demandes de la Fédération nationale ovine pour la future PAC.
La productivité, le seuil des 50 brebis, le supplément aux agneaux sous label qualité et l’aide aux nouveaux producteurs, restent à la base des demandes de la Fédération nationale ovine pour la future PAC. - © Gutner, archive Sandra Perrin

Après un bilan des actions menées, les étapes suivantes ont été établies. Pour 2019, ce sera : poursuite de la contractualisation, défense de la PAC, communication auprès des consommateurs et prestations pour services environnementaux.

Le revenu, défendu en permanence par le réseau FNSEA-JA, se construit avec différents outils. Au niveau national, la Fédération nationale ovine (FNO) a présenté sa vision pour la future PAC. Ainsi, la productivité, le seuil des 50 brebis, le supplément aux agneaux sous label qualité et l’aide aux nouveaux producteurs, restent à la base des demandes avec le maintien à minima du budget actuel de la PAC en euros constants et le maintien de l’enveloppe "Aide ovine".

Au niveau interrégional, la contractualisation se développe pour assurer le revenu. Les représentants ovins ont pu partager leurs expériences avec le trésorier de la FNO, Jérôme Deroules. Si elle n’est pas toujours facile à mettre en place, l’organisation des éleveurs en OP et AOP donne du poids dans les négociations. Pour Gilles Morvan, responsable ovins à la FRSEA Bretagne,  "la connaissance du marché local est la clé de l’organisation efficace au sein de son groupe d’éleveurs". D’autre part, la consommation reste indispensable. Aussi, les éleveurs ont acté, comme 3e outil, la poursuite des actions de communication au cours des différents événements et notamment auprès des enfants afin de leur faire découvrir cette viande.

Enfin, sur la question des charges, fléau pour le revenu, Gilles Morvan, a profité de la présence de la représentante du GDS pour aborder une problématique bretonne : de nouvelles charges apparaissent liées au choix du GDS de se substituer à la DDPP et ceci sans disposer de fonds couvrant cette gestion. Pour le représentant des éleveurs, le message est clair et net : "Si le GDS est libre d’accepter des missions de service public, il est hors de question que l’éleveur soit la variable d’ajustement !" Si le sujet n’a pu être développé faute de temps, une rencontre entre la FRSEA et le GDS sera prochainement organisée pour trouver une solution.

 

 

L’assemblée générale régionale ovine s'est déroulée le 5 février à Rennes.
L’assemblée générale régionale ovine s'est déroulée le 5 février à Rennes. - © Terra

Valoriser les pratiques bonnes pour l'environnement

Nouveauté retenue au cours de l'après midi consacrée aux prestations pour services environnementaux rendus, le revenu doit passer par la valorisation des pratiques favorables à l’environnement. C’est le message d’Hervé Sevenou, éleveur finistérien et président de l’association Alli’Homme. "La société a des attentes sur la biodiversité et nous sommes producteurs de cette biodiversité ; alors l’association est là pour répondre à cette demande en fédérant les divers acteurs, tout en rémunérant l’agriculteur". Un changement de posture que le président explique : "L’agriculteur, via la mise en place de certaines pratiques pour l’entretien de zones humides par exemple, est le seul acteur à travailler gratuitement pour la biodiversité. Dehors, des entreprises se font rémunérer pour cela par d’autres entreprises, alors il est temps d’apporter une reconnaissance à notre travail".

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Infos techniques terra sur Synagri

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui