Terra 03 mai 2018 à 09h00 | Par Sarah Bascou, chambres d'agriculture de Bretagne

Perspectives en pondeuses et volailles de chair bio : une conférence très suivie !

Le 10 avril, à Loudéac (22), s’est tenue une table ronde co-organisée par Initiative bio Bretagne et les chambres d’agriculture de Bretagne, autour de la question du développement des filières volailles (chair et pondeuses) bio. Cette conférence a attiré plus d’une soixantaine de personnes, agriculteurs, porteurs de projets, opérateurs, techniciens, venus de toute la Bretagne écouter les différents interlocuteurs réunis pour l’occasion (1).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les plans de filières en volailles bio prévoient dans les cinq ans une augmentation de volailles bio de 50 % pour passer à 15 millions de volailles.
Les plans de filières en volailles bio prévoient dans les cinq ans une augmentation de volailles bio de 50 % pour passer à 15 millions de volailles. - © Armelle Puybasset-Réussir SA


Volaille bio  : marché et production très dynamique en France

Depuis 2000, La France est le 1er producteur de poulets bio et d’œufs bio dans l’UE. En 2016-2017, la filière bio française représente 10 % des effectifs de pondeuses et 1 % des poulets en volume. Ces productions sont extrêmement dynamiques avec une croissance à deux chiffres : + 18 % de volailles bio en 2017 par rapport à 2016 , soit 10,5 millions de volailles produites (2). La production d’œufs est également en forte croissance avec plus de 860 millions d’œufs produits en 2017, soit 17 % de plus qu’en 2016.

 

Et la consommation ?

En France, aujourd’hui, les achats par les ménages de poulets bio, qu’ils soient "prêts à cuire" ou "à la découpe", se concentrent majoritairement sur les GMS (78 % et 66 % en 2017 (3)). Et ils représentent respectivement 10 % et 4 % des volumes, pour des prix relevés en 2017 très supérieurs en moyenne aux poulets labels ou standards : 9,8 €/kg le poulet bio en 2017 contre ≈ 5,8 €/kg en Label Rouge et 3,5 €/kg en poulet standard. Et les promotions sur la viande bio sont quasiment inexistantes(4). Les exportations de volailles fermières bio continuent quant à elles de séduire nos voisins européens et représentent 10 % de la production nationale française (2). La demande en œufs bio accuse une très forte croissance (>13 % entre 2016 et 2017) et représente 16 % des volumes en 2017 (5).

 

Les perspectives

Aujourd’hui le logo bio, surtout français est bien identifié et reconnu en France et à l’étranger. Les produits bio sont devenus incontournables quel que soit le circuit (GMS, magasins spécialisés, vente directe, on-line,…) et la demande ne fait que progresser bien que les parts de marché bio restent encore faibles. Et les plans de filières en volailles bio prévoient dans les cinq ans une augmentation de volailles bio de 50 % pour passer à 15 millions de volailles.

Néanmoins, certaines menaces pèsent sur ces filières. Si les œufs bio offrent des protéines bio à prix raisonnable, le marché de la volaille de chair est lui très concurrencé par le Label Rouge et présente un différentiel de prix très important avec les volailles standard ou même label. Par ailleurs, l’équilibre matière est également problématique en volaille de chair et sa consommation est encore peu développée dans le secteur de la restauration hors domicile. En outre, le développement des filières bio, notamment des monogastriques en général, va rapidement poser la question de l’approvisionnement en matières premières végétales bio, avec un risque de hausse des coûts qui pourraient fragiliser la filière.

L’évolution de la réglementation et les écarts d’application entre États de l’UE (croissance lente, lien au sol,…) pourrait conduire à des surcoûts de production, et à une érosion de la crédibilité de la filière, quand le consommateur est de plus en plus en recherche de naturalité et de valeurs sûres.

 

Les échanges lors de la table ronde

Les opérateurs, notamment en œufs bio, réunis à l’occasion de cette table ronde s’inquiètent collectivement d’une flexibilité de plus en plus grande vis-à-vis du lien au sol et des tailles d’élevages qui vont sans cesse croissantes avec le spectre de la surproduction. Les solutions envisagées sont la concertation au sein de l’inter-profession pour porter un message commun, la sécurisation des producteurs avec des contrats pouvant aller jusqu’à 15 ans et des prix indexés sur le prix de l’aliment, un travail sur l’image des fermes vis-à-vis du grand public (développement des parcours arborés par ex.), et pour certains l’inscription dans des marchés plus locaux ou segmentés.

 


Pour aller plus loin : www.bio-bretagne-ibb.fr/actualite/filieres/table-ronde-regionale-volaille-bio/

 

(1) Les organismes présents à la table ronde : Synalaf, Lan Bodiguen, ABE-SA Pinault, Volailles de Bretagne, Volailles Bio de l’Ouest, Moulin du Poher. Synalaf (syndicat national des labels avicoles de France) : syndicat professionnel interlocuteur des pouvoirs publics, qui regroupe les organismes de défense et de gestion (ODG) des labels, les groupements bio en volaille et en œufs. (2) Agence bio - Observatoire économique du Synalaf. (3) Synalaf-Itavi d’après Kantar Worldpanel. (4) Synalaf d’après le RNM, relevé de prix dans 150 GMS françaises représentatives, Hyper, Super de plus de 1 000m2, hors hard discount. (5) Panel Census-IRI = panel distributeurs le plus représentatif basé sur les codes-barres des boîtes d’œufs scannés au moment du passage en caisse. Il couvre les GMS (hyper et supermarchés hors drive, soit> 4,3 milliards d’œufs en 2017.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui