Terra 26 avril 2019 à 11h00 | Par Agra

Phytos : une séparation « à marche forcée » entre vente et conseil (Coop de France)

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © maxmann

Coop de France a dénoncé le 25 avril « une transition à marche forcée » après la publication de l’ordonnance relative à la séparation des activités de conseil et de vente des phytos. « Malgré le temps passé à expliquer le rôle central des coopératives dans les filières, à l’interface entre l’agriculteur et les clients, à démontrer la qualité des services agronomiques des coopératives et leur engagement dans la réduction des produits phytopharmaceutiques, aucune réelle évolution de l’ordonnance n’est à noter », selon un communiqué. Cette dernière version du texte paraît « inadaptée aux réalités du terrain et manque de pragmatisme, sans compter les délais trop courts accordés pour la mise en œuvre ». L’ordonnance, publiée au JO du 25 avril, fixe au 1er janvier 2021 l’entrée en vigueur de l’« indépendance des activités de conseil » à l’utilisation des phytos. Une mesure qui va « profondément impacter le secteur coopératif et les agriculteurs », selon la fédération. « Les coopératives ne renonceront pas au rôle qu’elles occupent dans les territoires et à leur réseau de proximité », affirme toutefois Coop de France.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui