Terra 28 août 2015 à 08h00 | Par Emmanuelle Bordon

Pour un désherbage zéro impact

Dans le prolongement des formations certiphyto, les chambres d'agriculture de Bretagne organisent, le 3 septembre prochain, une journée sur le désherbage durable à la station expérimentale de Kerguéhennec (Bignan, 56). Quatre ateliers seront proposés aux visiteurs pour aborder les thématiques liées à la pulvérisation, aux transferts, à la manipulation des produits et aux solutions alternatives.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
A Kerguéhennec, 4 ateliers et une visite guidée, pour un désherbage "zéro impact", depuis l'exploitation jusqu'à la parcelle.
A Kerguéhennec, 4 ateliers et une visite guidée, pour un désherbage "zéro impact", depuis l'exploitation jusqu'à la parcelle. - © terra

Objectif : zéro impact. C'est le thème de la demi-journée organisée à Kerguéhennec par les chambres d'agriculture sur le désherbage durable. Destinée au public agricole (exploitants, techniciens, scolaires...), elle veut avant tout proposer des pistes pratiques. Il s'agit de sensibiliser les participants à l'impact des produits phytosanitaires sur l'environnement et de promouvoir des méthodes permettant de limiter les effets sur la santé des utilisateurs, ainsi que les pollutions, diffuses et ponctuelles. Pour ce faire, quatre ateliers seront proposés aux visiteurs au cours d'une demi-journée qui sera aussi un temps d'échange, pour acquérir et consolider des connaissances.

Pour une utilisation des phyto sécurisée et optimale

La manipulation des produits phytosanitaires est un risque majeur pour l'utilisateur, et ce d'autant plus qu'ils sont plus concentrés qu'autrefois. Il n'y a donc pas de place pour l'erreur ou l'approximation. Le premier atelier aura pour objet la préparation du pulvérisateur et des bouillies. Limiter la zone "sale", protéger la zone "propre" (dont fait partie le tracteur car il a de multiples usages), utiliser les équipements de protection, gérer les fonds de cuve, à la parcelle ou sur le site, seront aussi des thèmes au programme. Un animateur a été mandaté par la MSA pour animer cet atelier.

L'atelier dévolu à la pulvérisation présentera quant à lui du matériel permettant de limiter les doses utilisées et de préserver l'environnement : buses anti-dérives, équipements de traitements localisés, outils mixtes pour allier désherbages chimique et mécanique. Il est, par exemple, possible d'équiper un semoir de buses pour traiter seulement le rang, au moment du semis. Une large place sera également accordée aux conditions d'intervention, tant pour éviter les pollutions que pour rendre les traitements les plus efficaces possible. Stade de développement de la plante, météo, adventices, état du sol, tous les paramètres seront évoqués.

Chercher le zéro impact environnemental

Certaines parcelles sont plus à risque que d'autres. Pour ces cas particuliers, des solutions ont été élaborées pour limiter les transferts. Il sera donc question de dispositifs créés en bas de parcelles et des moyens de créer des ruptures de pente (haies, talus, bandes enherbées...). On cherche à mettre en place des aménagements dans le but de limiter les ruissellements en surface et en subsurface (dans les 25 premiers centimètres) et donc les transferts de molécules dans les cours d'eau.

Enfin, le dernier atelier fera le point sur la totalité des possibilités, depuis le tout chimique jusqu'au tout mécanique. Il présentera des solutions alternatives, notamment des méthodes permettant d'anticiper et de gérer les adventices sur le long terme, en jouant sur
la rotation par exemple. Il sera également question du coût des diverses méthodes disponibles, pour que les techniques mises en œuvres restent compatibles avec la rentabilité économique de l'exploitation.

Une demi-journée
pour s'informer

En Bretagne, les zones de bassin versant classées "sensibles" sont nombreuses. Il est donc important de limiter les pollutions dues à l'usage des phytosanitaires, tout autant que de préserver la santé des utilisateurs. Pour cela, le premier moyen à mettre en œuvre est l'information et la formation, dont cette demi-journée est une des composantes. Concrètement, les visiteurs pourront effectuer une visite guidée interactive avec les animateurs. Des clés et leviers seront présentés, à l’aide d’outils pédagogiques et de supports : kit dilu’100, banc de pulvérisation, vigie flore...

Visites guidées de 13h30 à 17h30. Renseignements auprès de Catherine Le Saint  au 02 96 79 21 66.

Cette journée est organisée en collaboration avec Syngenta, Arvalis, le Crodip et la MSA.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui