Terra 03 mai 2019 à 08h00 | Par Jean Dubé et Paul Jegat

Quel projet pour l'Europe et la PAC ?

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Laurence Lyonnais.
Laurence Lyonnais. - © E. Hersand

France insoumise : Laurence Lyonnais

"Au service de l'intérêt général humain"

Avant même de définir ce que pourrait être la Politique agricole commune pour la France insoumise, Laurence Lyonnais dresse un véritable réquisitoire contre la PAC actuelle. "Son bilan est catastrophique". Et celle qui est issue d’une famille d’éleveurs de Franche-Comté de lister ses maux : "De moins en moins d’emplois agricoles, pas de régulation des marchés et perte de valeurs ajoutées, des suicides traduisant un malaise grandissant, un taux de pauvreté qui frappe un tiers des agriculteurs, pollution des ressources en eaux..." Laurence Lyonnais en conclut que "la PAC conforte un système aberrant". Face à "un divorce alarmant, la France insoumise propose de "réconcilier" les agriculteurs et la société en "renversant la PAC". Ça passe par l’ajout d’un “A“ supplémentaire, celui d’alimentaire. Cette nouvelle PAAC s’articulerait autour de trois axes : la protection des agriculteurs, la protection de l’environnement et la protection alimentaire. Dans ce cadre, elle favoriserait l’agro-écologie et les systèmes de polyculture élevage. "Les orientations de la prochaine PAAC ne devraient pas baisser les soutiens aux agriculteurs", précise Laurence Lyonnais. En revanche, les aides seraient limitées à 60 000 € par actif agricole, et les petites unités seraient favorisées avec une aide jusqu’à 100 hectares, tout ce qui serait au-dessus n’en bénéficiant pas. Laurence Lyonnais définit les actifs agricoles comme étant "ceux qui travaillent et pas uniquement ceux qui possèdent". Pour concilier la présence de candidats vegans sur la liste France insoumise, Laurence Lyonnais préconise de diviser par trois la consommation de viande.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui