Terra 07 mars 2018 à 15h00 | Par Chantal Pape

Recréer un maillage bocager sur le bassin versant de l'Aber Wrac'h

Cet hiver, agriculteurs et particuliers ont planté une dizaine de km de haies et créé 3,4 km de talus sur le BV de l'Aber Wrac'h. Face au succès de la démarche, le syndicat mixte des eaux du Bas Léon lancera une seconde tranche de travaux l'an prochain.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Agriculteurs et élus du syndicat mixte des eaux du Bas Léon ont fait le point sur une première campagne Breiz Bocage de travaux de talutage et plantation de haies sur l'Aber Wrac'h..
Agriculteurs et élus du syndicat mixte des eaux du Bas Léon ont fait le point sur une première campagne Breiz Bocage de travaux de talutage et plantation de haies sur l'Aber Wrac'h.. - © Chantal Pape

"L'an passé, la tempête Zeus a emporté trois de mes quatre tunnels. Alors quand il entend parler de l'opération Breiz Bocage, menée par le syndicat du Bas Léon, Gwendal Gonet, maraîcher bio à Ploudaniel, n'hésite pas bien longtemps ! J'ai clôturé l'une de mes parcelles d'une haie de 400 m : elle va servir de coupe-vent".

Maraîcher bio sur la même commune, Rudy David en a profité pour abattre une vieille haie de cyprès. "Nous lui avons proposé de la broyer, afin de faire un paillage naturel pour ses plantations", explique Yann Gouez, conseiller bocager au syndicat mixte. Au total, ce sont 800 m de haie et 200 m de talus qu'il a implantés, "autour des parcelles, pour y favoriser la biodiversité, abriter les auxiliaires des cultures, recréer un équilibre". Sur l'exploitation laitière de Frédéric Sanquer, à Plouguerneau, 985 m de talus et 1 528 m de plantations ont été réalisés, "à proximité de la ferme, pour une meilleure insertion paysagère. Mais aussi dans les champs, pour abriter les animaux".

Des feutres à base de fibre de coco protègent les plants des adventices.
Des feutres à base de fibre de coco protègent les plants des adventices. - © Chantal Pape

12 km de travaux

Pour cette première année, une quinzaine d'agriculteurs et de particuliers ont répondu à l'invitation du syndicat mixte. "Plus de 12 km de travaux ont été réalisés, dont 3,5 km de talutage et 10,4 km de plantations, calcule Yann Gouez. Ce qui représente plus de 7 370 arbres et arbustes, et 23 espèces différentes, adaptées aux évolutions climatiques et aux contextes locaux". Des travaux qui "façonneront le paysage de demain" mais qui participeront aussi à la préservation de la qualité de l'eau, avec des talus implantés en bas de pente, pour limiter érosion et fuite de nitrates et de phytos, des entrées de champ déplacées... "Les travaux ont été financés à 100%, grâce aux fonds Feader, à la Région Bretagne et au syndicat d'eau, détaille Prosper Quellec, son vice-président. Et les trois premières années d'entretien sont prises en charge". Une nouvelle tranche de travaux sera réalisée l'hiver prochain. "Les agriculteurs intéressés peuvent déjà nous contacter".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui