Terra 27 avril 2016 à 08h00 | Par Claire Le Clève

Retraites : l'équité et anticipation requises

Retraités de la production agricole mais actifs sur le front de la défense de leurs revendications, les membres de la SDAE du Morbihan ont fait état de leurs actions, lors de leur assemblée générale, à Vannes, le 12 avril dernier. L'équité avec les autres régimes et l'anticipation demeurent de mise.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Paul Bizien, président de la SNAE aux cotés de Jean-Paul Perray, président de la SDAE du Morbihan.
Jean-Paul Bizien, président de la SNAE aux cotés de Jean-Paul Perray, président de la SDAE du Morbihan. - © Claire Le Clève

"On ne souffle jamais quand on est syndicaliste", s'exclamera Marie-Andrée Luherne, secrétaire générale de la FDSEA, à l'écoute des rapports d'activité et d'orientation qu'ont présentés les responsables de la section départementale des anciens exploitants. "Nous sommes contents que vous travailliez pour nous...le statut des agricultrices, c'est vous qui l'avez obtenu et c'est notre génération qui en bénéficie. C'est ça le syndicalisme, ce n'est pas toujours la génération qui se bat qui en bénéficie" a-t-elle approuvé. Et s'ils restent impliqués sur le terrain des revendications, c'est aussi sur celui de la convivialité que ses membres entendent aussi maintenir les liens. La journée de retrouvailles au lac de Guerlédan en a été le moment fort en 2015. Les réunions d'information sur les thèmes de l'habitat ou de la sécurité routière continuent à faire le plein en apportant l'information.

 

Retraites agricoles, les plus faibles

Portée régionalement, la convention de partenariat signée avec Groupama devrait permettre aux adhérents morbihannais de la SDAE de bénéficier d'une remise de 5 % sur le volet assurance. Des éléments "non négligeables, la retraite agricole reste la plus faible en France", a rappelé Jean-Paul Perray, président de la SDAE du Morbihan regrettant les 3 années de blocage. "La RCO et le passage de la retraite minimum à 73 % du SMIC sont des résultats satisfaisants, ils sont loin d'être suffisants". C'est donc pour "l'équité avec les autres retraites de notre pays", que plaide la SDAE relayée par la section nationale dont Jean-Paul Bizien, présent à Vannes, l'était pour la dernière fois en tant que chef de file de la SNAE, qu'il aura présidé durant 9 ans.

 

Claire Le Clève

 

 

Julien Tostivint, notaire "En matière de transmission on a tout intérêt à anticiper les choses"
Julien Tostivint, notaire "En matière de transmission on a tout intérêt à anticiper les choses" - © Claire Le Clève

Transmission : "anticipez"

 

"En matière de transmission on a tout intérêt à anticiper les choses", prévient Julien Tostivint, notaire, à qui la SDAE avait demandé d'intervenir sur le thème des successions. "Toute famille y est confrontée un jour. Près de 24 milliards d'euros d'impôt de droits de successions sont collectés par an en France par les notaires", a rappelé ce spécialiste pour qui il y a matière à optimisation. "Le notaire est un officier ministériel ayant mission de service public. Le conseil est gratuit", rassure-t-il. "Faites un bilan pour voir si vous êtes protégés et peut-être anticipez pour optimiser la transmission". Car selon lui, gérer par soi-même une transmission en imposant une répartition meilleure pour celui qui reprend l’exploitation et en l'organisant est plus facile du vivant et permet d'éviter des tensions ultérieures", conseille-t-il. Avec un abattement de 100 000 euros par enfant, la fiscalité "est encore favorable", estime -t-il. Idem quand il s'agit de transmission de terres en nue propriété, transmission par le biais de GFA ou de baux ruraux à longs termes... avec exonérations et abattements en matières de succession à la clé

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui