Terra 29 juin 2017 à 08h00 | Par Agra

Stéphane Travert veut être un ministre "de dialogue, de concertation et d’entente"

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Sandrine Boissière

Lors de la passation de pouvoirs entre Jacques Mézard, qui est resté 34 jours ministre de l’Agriculture, et Stéphane Travert, nommé ministre de l’agriculture et de l’alimentation, le 22 juin, Stéphane Travert a expliqué que son ministère sera "un ministère de dialogue, de concertation et d’entente ; je veillerai à ce que l’élaboration des politiques publiques soit partagées, comprises par le plus grand nombre". Il a insisté sur "les chantiers majeurs" qu’il a à mettre en œuvre, en particulier les états généraux de l’alimentation "pour faire en sorte qu’enfin les producteurs puissent vivre du fruit de leur travail, que notre agriculture soit plus compétitive, innovante et que nos différents modèles agricoles ne viennent pas se confronter les uns avec les autres mais en réelle harmonie". Il a d'ailleurs beaucoup insisté sur cette question du modèle agricole que "nous devons sans cesse renouveler". Il a ajouté que l’agriculture française doit être portée à l’international et au niveau européen. Il s’est dit "fier" de cette mission confiée par le président de la République. "Je vais me mettre au service de notre agriculture et celles et ceux qui travaillent dur et qui gagnent peu".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes