Terra 19 avril 2018 à 08h00 | Par Jean Dubé

Terres de Jim, à 147 jours de l'événement...

Dans moins de 150 jours aura lieu à Javené, près de Fougères (35), la plus grande fête agricole en plein air d'Europe. Les JA d'Ille-et-Vilaine sont la cheville ouvrière de cet événement, intitulé Terres de Jim, qui a succédé il y a quelques années à la finale nationale de labour. 100 000 visiteurs sont attendus sur les 100 ha mis à disposition. La préparation des activités, du terrain, des animations va bon train. Après la phase de recherche de partenaires, l'heure est au recrutement, à la mobilisation des bénévoles et à la recherche des exposants. Petit point sur la préparation de ce rendez-vous exceptionnel, qui se déroulera du 7 au 9 septembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jim Bataille, la mascotte de Terres de Jim, était présent à la Roazhon ferme samedi dernier.
Jim Bataille, la mascotte de Terres de Jim, était présent à la Roazhon ferme samedi dernier. - © Terra

La Bretagne se prépare à recevoir la cinquième édition des Terres de Jim en Ille-et Vilaine sur le canton de Fougères. Mais Terres de Jim, c'est quoi ? C'est qui ? Ça sert à quoi ? Petite revue d'effectif à moins de 150 jours de ce rendez vous d'envergure nationale.

 

Terres de Jim, c'est nouveau ?

Terres de Jim, c'est le nouveau nom et le nouveau concept des anciennes finales nationales de labour, organisées par les Jeunes Agriculteurs. C'est l'occasion pour la profession agricole d'aller à la rencontre des citadins pour communiquer, échanger et montrer la réalité de l'agriculture. Le concours de labour national, la sélection pour le challenge européen restent au cœur de cette fête, mais Terres de Jim est tout autre chose qu'une épreuve technique entre spécialistes du labour. Les Jeunes Agriculteurs en ont fait un immense rendez-vous annuel, qui se fixe pour ambition d'aller à la rencontre de tous les publics pour parler métier et carrière, produits et qualité, valeur et prix, bref pour présenter la réalité du monde agricole.

 

Terres de Jim, c'est quoi ?

Avant tout, c'est une grande fête qui se fixe pour ambition d'attirer 100 000 visiteurs avec des animations variées pendant trois jours. L'ambition des Jeunes Agriculteurs est de transformer ce grand rendez-vous en une vitrine de l'agriculture, de mettre en avant ses métiers, ses produits et ses principaux acteurs. Si la journée du vendredi sera très professionnelle et consacrée aux questions d'emploi, d'attractivité des métiers, avec comme temps fort un grand job dating, les deux autres journées du samedi et du dimanche seront plus festives. Les Jeunes Agriculteurs ont prévu une multitude d'animations et de démonstrations, un atelier de tonte de moutons et une animation avec des chiens de troupeaux. Les spectateurs pourront assister à des courses de mobylettes en mode cross bien évidemment, des démonstrations de cirque, un spectacle de fauconnerie.

 

Une multitude d'animations

Pendant les trois jours, les animations se succéderont à un rythme soutenu, avec entre autres, les très spectaculaires courses de moiss-batt cross, avec cette année des manches exclusivement féminines, et des manches en nocturne. Parmi les présentations moins bruyantes, les spectateurs auront le choix de l'ensilage de maïs à l'ancienne, la fabrication de pommé ou de cidre, des jeux bretons, un village enfants. Ils pourront aussi effectuer un baptême de l'air en hélicoptère et survoler les 100 hectares de la fête.

 

Des nouveautés

L'ouest de la France n'est pas habitué à ce genre de compétition, ce sera une raison supplémentaire d'accueillir 40 bûcherons venus faire démonstration d'une épreuve d'abattage et de coupe sportive... de bois. 30 troncs de 17 m de haut seront plantés dans le sol, les concurrents s'affronteront sur une série d'épreuves de rapidité, de précision. Le samedi soir, un grand feu d'artifice sera tiré en prélude à une nuit de spectacle. 300 bovins du pays de Fougères seront réunis pour un grand concours. Les Jeunes Agriculteurs veulent aussi faire la démonstration de la qualité des produits. Plusieurs grands chefs viendront ainsi animer un centre culinaire et travailleront sur place les produits bretons et locaux, une manière pour eux de mettre en avant le "manger français".


L'installation a commencé

Sur le terrain aujourd'hui, les premières installations sont déjà en place. Un immense drapeau breton a été implanté en variétés de céréales, les hermines sont constituées de légumes du potager, un labyrinthe de maïs en forme de triskell sera semé... dès que possible ! En plus des animations proposées par les JA, les partenaires de la fête mettront en avant leurs activités, au rang desquelles une construction de légumes, une activité d'accro-branche, un mur d'escalade. Toutes ces activités seront gratuites, seul l'accès au terrain sera payant moyennant 3 € par personne.

 

Les organisateurs totalement mobilisés

Les Jeunes Agriculteurs ont pratiquement bouclé la recherche de partenaires même si, bien sûr, il est encore possible de rejoindre le club de ces partenaires. La priorité pour les organisateurs aujourd'hui est l'inscription des exposants. Sur le site internet des Terres de Jim, dès ce vendredi, il sera possible de retirer un dossier "exposant". Ces derniers seront présents sur l'événement pour les trois jours, pour présenter leurs produits et leurs innovations.

 

Une semaine de l'agriculture

Au total, ces Terres de Jim constitueront le premier temps fort de la rentrée de septembre. En effet, la même semaine, du 11 au 14 septembre, lui succèdera le Space 2018 à Saint-Jacques-de-la-Lande, un autre évenement de très grande envergure qui verra à son tour converger vers la Bretagne plus de 100 000 visiteurs.

Pendant quelques jours, le centre de gravité agricole penchera franchement à l'ouest de la France. Pour une sorte de grande semaine de mise en avant de l'agriculture sous son meilleur profil.

 

 

- © Terra

Qui est Jim ?

De son vrai nom Jim Bataille, Jim est un personnage imaginaire à la fois curieux et rêveur, déterminé et un peu frondeur à l'image de ce que sont les Jeunes Agriculteurs. Jim symbolise aussi le lien entre les agriculteurs et le grand public qu'il invite à la fête et à la découverte.

 

 

 

 

 

Agriculteur (lait-volaille) sur la commune de Le Châtellier (35), Olivier Sourdin est président de Terres de Jim.
Agriculteur (lait-volaille) sur la commune de Le Châtellier (35), Olivier Sourdin est président de Terres de Jim. - © Terre

Un énorme challenge que les jeunes vont relever !

Quels thèmes souhaitez-vous mettre en avant au cours de ces trois jours de fête ?

Olivier Sourdin. Un gros problème de main-d'œuvre se pose dans les exploitations. Nous allons donc créer le vendredi un grand forum de l'agriculture au sens large pour mettre tous les acteurs du monde agricole autour de la table au travers de job dating et de conférences. Nous voulons nous adresser à tous les publics, scolaires, lycées agricoles et professionnels, collégiens, les personnes en recherche d'emploi et mobiliser tous les organismes. Pour les personnes qui ne connaissent pas l'agriculture et ses métiers, il sera possible le vendredi de voir les outils, les matériels, les métiers. Ce sera l'occasion de "toucher du doigt" la réalité du monde agricole. Cette journée sera volontairement très professionnelle et probablement gratuite.

 

Vous voulez aussi mettre en avant les produits et le manger français ?

O.S. Le samedi et le dimanche, les Jeunes Agriculteurs venus de toute la France viendront promouvoir leurs produits régionaux au cours des Halles de Jim. La Franche-Comté présentera ses fromages, la Martinique son rhum et tous feront découvrir, déguster leurs produits qui seront également proposés à la vente. Pendant les trois jours de fêtes, nous servirons environ 7 000 repas. Nous avons fait le choix de privilégier les produits locaux du département. Les moules viendront de Saint-Méloir-des-Ondes, les frites fraîches du Vivier-sur-Mer, les poulets de Janzé, etc. Nous voulons montrer l'exemple et mettre en avant la qualité des produits et le "manger français".

 

Une fête de cette dimension, c'est un énorme challenge !

O.S. Bien sûr, c'est un très gros investissement sur un plan de l'engagement personnel, mais c'est surtout un challenge que l'on veut relever à l'échelle des Jeunes Agriculteurs d'Ille-et-Vilaine. Le comité d'organisation fonctionne bien. Nous sommes à chaque réunion une quarantaine de personnes. Mais ce sont déjà beaucoup plus de personnes qui se mobilisent sur le terrain sans forcément participer au comité. Quatre cantons sont mobilisés à l'échelle du pays de Fougères. Les cantons se répartissent les pôles. Chaque responsable de pôle anime une équipe de plusieurs personnes qui vont relever cet énorme défi.

 

 

Le recrutement des bénévoles s'organise

Terres de Jim devrait mobiliser au total plus de 1 000 bénévoles, pendant toute la phase de préparation, et pendant les trois jours (et trois nuits) de ce qui sera cette année encore la plus grande fête agricole en plein air. La mobilisation continuera pendant le démontage !
De façon très pratique, si vous souhaitez rejoindre l'aventure en tant que bénévole, la première démarche est de s'inscrire sur le site de Terres de Jim (https://www.lesterresdejim.com/) ou https://fr-fr.facebook.com/lesterresdejim/. Puis les JA35 organiseront à partir de la fin mai cinq réunions pour présenter le projet, informer les candidats potentiels, recueillir les candidatures, et préciser la répartition des rôles et des tâches : Le 25 mai à Javené (20h30 au complexe culturel) / Le 1er juin à Bazouges la Perouse (20h30 - Salle à confirmer) / Le 8 juin à Louvigné du Désert (20h30 - Salle de Jovence) / Le 12 juin à Rennes (20h - Maison de l'agriculture) / Le 22 juin à Cogles (20h30 - Salle communale).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui