Terra 29 mai 2019 à 15h00 | Par Chantal Pape

Tous à la ferme, saison 7 : rendez-vous le 16 juin à travers la Bretagne !

Lait ou bovins viande, poules pondeuses ou dindes, maraîchage, plantes aromatiques ou tomates sous serre, mais aussi des écoles agricoles, une pisciculture, un élevage d'insectes, deux rando-fermes, une course cycliste... Cette année encore, l'opération Tous à la ferme réserve de belles surprises aux 20 000 à 25 000 visiteurs attendus d'un bout à l'autre de la Bretagne, le 16 juin prochain.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Terra

"Venez voir comment on travaille". Depuis sept ans qu'existent les portes ouvertes Tous à la ferme, le discours n'a pas changé. "On n'a rien à cacher, indique Michel Gallou, l'un des membres fondateurs de l'association Agriculteurs de Bretagne, cheville ouvrière de l'opération. Sur nos exploitations, tout est fait pour que la nourriture produite soit de qualité".
Mais dans l'intervalle, les associations anti-viande ont pris le devant de la scène. Et, environnement ou pesticides, les agriculteurs sont régulièrement montrés du doigt. La solution ? "Venez discuter avec nous, sans le filtre de nos détracteurs", lance Agriculteurs de Bretagne aux consommateurs, persuadé que rien ne vaut une visite à la ferme pour se faire soi-même une opinion. "Les pratiques ont changé, explique Jean-Luc Chalony. Aujourd'hui, on fait en sorte que nos animaux ne tombent pas malades, en soignant leurs conditions d'élevage, en vaccinant". Autant de points sur lesquels il mettra l'accent le 16 juin prochain, en ouvrant les portes de son élevage à Saint Evarzec (29).


Expliquer simplement
Si les agriculteurs sont de plus en plus présents sur les réseaux sociaux pour expliquer simplement leur métier, les consommateurs bretons plébiscitent ces visites à la ferme. "Ils ont besoin de se reconnecter avec leur nourriture et ceux et celles qui la produisent", avance Danielle Even, présidente d'Agriculteurs de Bretagne pour expliquer le succès des portes ouvertes Tous à la ferme. "Tous les ans, nous accueillons de plus en plus de monde, détaille Jean-Paul Le Métayer, directeur délégué d'Agriculteurs de Bretagne. 5 à 600 visiteurs en moyenne par ferme au lancement de l'opération, il y a six ans. 1 100 à 1 200 l'an passé". Un rendez-vous désormais inscrit dans le marbre, mi-juin. "L'an passé, la météo était exécrable, se souvient Danielle Even. Les visiteurs ont quand même répondu présent et on a eu une belle fréquentation, ce qui nous a fait chaud au cœur".


Montrer la diversité de l'agriculture
Cette année, restrictions sanitaires obligent, aucun élevage de porcs n'ouvrira ses portes pour l'opération Tous à la ferme. Pour autant, pour la septième édition de ses rendez-vous en exploitation, l'association Agriculteurs de Bretagne offre, cette année encore, une belle palette de productions à la curiosité des visiteurs. Et aux "classiques" lait, viande bovine ou maraîchage, s'ajouteront un atelier de poules pondeuses à La Trinité Porhoët (56), une pisciculture à la pointe du traitement de l'eau à Pleyben (29), une serre de tomates à Noyal Châtillon (35), du maraîchage bio de plein champ à Trévou-Tréguinec (22). Sans oublier la possibilité de découvrir la Ferme aux insectes de Savéol à Guipavas (29) et les exploitations du lycée horticole de Saint Jean Brévelay (56), des lycées agricoles de Kernilien, à Plouisy (22), de Suscinio, à Morlaix (29), et de l'Aulne, à Châteaulin (29).
"Deux rando-fermes sont aussi organisées dans le cadre de Tous à la ferme", rajoute Danielle Even. À Plonévez Porzay (29), elle alliera découverte d'une exploitation et du petit patrimoine. À Scaër (29), elle sera couplée avec le pardon de Coadry et, après une matinée consacrée à l'agriculture, l'après-midi sera plus sportive, avec le championnat de Bretagne de cyclisme et des animations autour du vélo.

Jean-Luc et Joëlle Chalony, Gilles Chalony et Isabelle Gilles, les quatre associés du Gaec de Keridran, à Saint Evarzec, ouvriront les portes de leur élevage le 16 juin prochain, dans le cadre de l'opération Tous à la ferme.
Jean-Luc et Joëlle Chalony, Gilles Chalony et Isabelle Gilles, les quatre associés du Gaec de Keridran, à Saint Evarzec, ouvriront les portes de leur élevage le 16 juin prochain, dans le cadre de l'opération Tous à la ferme. - © Terra

Dindes et Blondes d'Aquitaine à Saint Evarzec

"Le dire, c'est bien. Le montrer, c'est mieux". Avec ses trois associés du Gaec de Keridran, à Saint Evarzec (29), Jean-Luc Chalony se prépare à ouvrir son exploitation le 16 juin prochain. Située aux portes de Quimper et à un jet de pierres de la zone d'activité de Troyalac'h, il y a fort à parier qu'elle attire les foules, "si la météo est de la partie".
Ici, entre un troupeau de 80 Blondes d'Aquitaine et trois bâtiments de dindes, les ateliers seront nombreux, tout au long de la visite, mettant l'accent sur le bien-être animal. "Nos taurillons sont commercialisés avec le label hollandais Beter Leven, nos dindes sont certifiées Welfare".
Le circuit comprendra aussi le séchoir à céréales, qui permet de commercialiser le maïs grain en circuit court auprès d'un éleveur de poules pondeuses, situé à proximité. En charge des cultures, Gilles Chalony présentera les deux outils d'aide à la décision qui lui permettent de piloter avec l'appui d'un satellite la fertilisation depuis trois ans, la protection fongicide depuis un an. "Nous avons aussi prévu un marché de producteurs, des chants de marins avec les Gabiers de l'Odet, un repas à l'heure de midi et une petite restauration tout au long de la journée". Un programme qui nécessitera une bonne cinquantaine de bénévoles, agriculteurs locaux pour les visites, adhérents des associations locales pour la restauration... Et la mobilisation de tous les partenaires de l'exploitation pour la logistique, l'animation des différents stands...
"Avec une vingtaine d'exploitations, Saint Evarzec est encore une commune rurale, précise André Guillou, le maire de la commune. Cette porte ouverte sera l'occasion pour les visiteurs de se rendre compte que la production agricole génère de nombreux emplois en agro-alimentaire sur la zone de Troyalac'h, toute proche".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui