Terra 12 juin 2019 à 09h00 | Par Thierry Marchal

Tous ensemble contre l'agribashing ! Montrons la force de notre réseau !

Voilà des mois que notre profession est la cible d’attaques croissantes, ciblées et violentes de la part d’organisations "environnementalistes" et abolitionnistes qui veulent tisser leur toile dans la société.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Thierry Marchal, secrétaire général de la FDSEA du Finistère
Thierry Marchal, secrétaire général de la FDSEA du Finistère - © FDSEA29

Aucun type d’agriculture, ni aucun agriculteur, n’est aujourd’hui épargné : délation organisée avec les champs orange et la carte des fermes usines, intrusions illégales dans nos élevages, pétitions contre le glyphosate, pétitions contre les serres chauffées en agriculture biologique, propagande vegan dans les écoles… En Nord Finistère, des individus connus ont sévi pendant plusieurs semaines contre certains de nos élevages. La FDSEA a mis une très forte pression sur l’administration et sur les pouvoirs publics pour que ces individus cessent d’agir en toute impunité. Le placement en garde à vue de certains de ces protagonistes est un début.

La pression de la FNSEA et de son réseau a également permis que le Ministère de la justice adresse une instruction aux procureurs de la République pour apporter une réponse judiciaire aux actions violentes des militants animalistes radicaux.

Grâce aux interpellations de la FDSEA, des députés commencent à s’alerter sur les moyens effectivement mis en œuvre par les pouvoirs publics pour lutter contre les intrusions illégales dans les élevages.

Pour la FDSEA, ce n’est qu’un début ! C’est tout notre réseau local qui doit à présent se mettre en action : aucun dénigrement, aucune diffamation, aucune délation, aucune intrusion, aucune propagande ne doit rester sans réponse. Il n’est pas question de se faire justice soi-même, mais d’agir ensemble pour que la peur change de camp. C’est au plus près du territoire, et avec toute la force de notre réseau, que nous construirons un message puissant contre nos détracteurs.

Les agriculteurs sont aussi attendus sur leurs propositions pour répondre aux attentes de la société. C’est dans ce sens que la FDSEA va prochainement proposer à l’association des maires du Finistère une "charte riverains" concernant l’usage des produits phytosanitaires. Nos syndicats locaux pourront se saisir de cette charte pour engager les maires dans des échanges constructifs sur nos pratiques et sur le bien vivre ensemble. Nous, agriculteurs, sommes les mieux placés pour organiser le dialogue, parler de notre métier, et faire de la pédagogie positive. Les meilleures réponses viendront de nous !

Au syndicalisme d’être moteur de la cohésion et chef d’orchestre d’une défense active contre l’agribashing. Et si la réponse doit être juridique, la FDSEA et son réseau n’hésiteront pas à agir ! Etre adhérent de la FDSEA, c’est d’abord et avant tout appartenir à un réseau solidaire pour être plus forts ensemble : restons mobilisés !

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui