Terra 07 février 2014 à 08h00 | Par Chantal Pape

Travailleurs détachés : la CFDT lance le débat

Vendredi prochain, la CFDT organise un débat sur les travailleurs détachés. L'occasion de dénoncer le dumping social que pratiquent certains pays. Mais également de rappeler que la France, aussi, compte des travailleurs détachés et de s'inquiéter du sort qui leur est réservé en matière de rémunération, de conditions de travail ou de logement...

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Frédéric Huon, délégué syndical Jean Caby, Jean-Luc Feillant, secrétaire général CFDT agroalimentaire 29, Bernard Drézen et Michel Le Bot, secrétaires adjoints.
De gauche à droite : Frédéric Huon, délégué syndical Jean Caby, Jean-Luc Feillant, secrétaire général CFDT agroalimentaire 29, Bernard Drézen et Michel Le Bot, secrétaires adjoints. - © Terra

Tous les ans, la CFDT agroalimentaire du Finistère organise une assemblée générale à l'attention des délégués syndicaux", rappelle Jean-Luc Feillant, son secrétaire général. Une réunion qui permet de faire le point sur l'année écoulée mais aussi d'aborder ensemble un sujet d'actualité. "Cette année, nous avons choisi d'évoquer le détachement des travailleurs européens et le dumping social". Avec une belle brochette d'invités ! Chantal Guittet et Richard Ferrand, députés, ont tous deux travaillé sur le sujet, l'un pour la commission des affaires européennes, l'autre pour la commission des affaires sociales. Bruno Vannoni est le président de la fédération européenne des syndicats de l'alimentation et de l'agriculture.

"Nous avons aussi demandé à Yannick Le Doussal, délégué syndical Euroviandes, de participer à nos travaux". Car, si la CFDT veut mieux comprendre comment l'Allemagne pratique du dumping social en faisant venir des travailleurs étrangers sur son territoire, elle entend rappeler que les entreprises françaises, aussi, leur font appel. "Il y aurait eu 210 000 travailleurs étrangers sur notre territoire l'an passé". Des travailleurs que l'on retrouve principalement dans le bâtiment mais aussi dans l'élagage sous les lignes EDF... et, en Bretagne, en production agricole, notamment de légumes, et en agroalimentaire, pour le désossage... "On peut s'interroger sur leurs conditions de rémunération, de logement, sur leur couverture sociale...", s'inquiète Bernard Drézen, secrétaire adjoint de la CFDT agroalimentaire 29. C'est l'une des raisons pour lesquelles a également été invité un représentant de la Direccte, l'inspection du travail. "Nous voulons savoir comment sont diligentés les contrôles et s'ils donnent lieu à des poursuites".

Parce que le sujet intéresse bien au-delà du seul cercle de ses élus, la CFDT a décidé d'ouvrir largement sa réunion. "Nous avons invité des chefs d'entreprise, les chambres de commerce et la chambre d'agriculture, les autres syndicats... Mais toutes les personnes intéressées par le sujet peuvent aussi nous rejoindre".

 

PRATIQUE

La table ronde se déroulera le vendredi 14 février, de 9h15 à 12h30, au cinéma l'Agora, Quai Jean Moulin, à Châteaulin.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui