Terra 21 mars 2019 à 08h00 | Par Anne Frintz

Trois rouleaux hacheurs pour le Treffler TSW

Présenté au Sima 2019, le rouleau hacheur Treffler TSW, doté de trois rouleaux, a "bluffé" les agriculteurs qui l’ont vu en action, en avant-première à Vouillé (79), fin janvier. Il est dédié à la destruction foliaire des couverts végétaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De l’avis des agriculteurs qui ont testé le Treffler TSW ou ont assisté à des démonstrations, son "niveau de hachage est intéressant".
De l’avis des agriculteurs qui ont testé le Treffler TSW ou ont assisté à des démonstrations, son "niveau de hachage est intéressant". - © Terra

"Le Treffler TSW est l’outil qui avait le mieux bossé, qui avait réalisé le meilleur travail, malgré un couvert peu développé. Je ne m’attendais pas à cela. Il a fait un travail remarquable", s’enthousiasme Théo Joyeux, le jeune Youtubeur et futur éleveur des Deux-Sèvres, qui a assisté le 23 janvier, à Vouillé, à la démonstration de destruction des couverts d’intercultures, organisée, entre autres, par la FDCuma 79.
"Des gars ont été bluffés, assure Mickaël Madier, conseiller machinisme de la FDCuma. Le concept est nouveau. L’outil est particulier car il a un troisième rouleau. Le premier aide à coucher la végétation et à préparer le travail ; les deux autres, sur balancier, vont suivre le terrain et être actifs : ils vont blesser la plante et la laisser en surface. Avec le Treffler TSW, à l’avant, il est possible de réaliser, en un seul passage, la destruction du couvert, un paillage au sol, et un semis direct sous couvert, en attelant, à l’arrière du tracteur, un semoir, ou la destruction du couvert et un mulchage, en attelant, à l’arrière du tracteur, un scalpeur à dents". Le rouleau hacheur Treffler évite aussi les bourrages du scalpeur. "L’outil est intéressant dans ces conditions, ajoute Mickaël Madier. Il est cher car il est plus complexe que les rouleaux hacheurs d’autres marques". Le rouleau hacheur Treffler TSW est vendu près de 10 000 €, en 3 mètres, atteste Damien Arnaudet de Stecomat, inspecteur commercial Treffler France. "Cela fait six mois qu’on l’a au catalogue, en 3 mètres. On en a vendu deux. Une évolution en 4 mètres est prévue pour bientôt, en 6 et 9 mètres, pour 2020", détaille le commercial.


Le coût reste un frein
Guillaume Soulisse, qui exploite 190 hectares de grandes cultures en bio à Mauzé-sur-le-Mignon, se verrait bien combiner le rouleau Treffler au scalpeur de précision de la même marque pour détruire ses couverts d’automne et implanter des légumes de printemps. "Avec les deux outils combinés, on gagne un passage. Il faudrait donc calculer la pertinence économique d’un tel investissement. Le principal frein à un achat de Treffler, c’est le prix !  Mais c’est mieux qu’ailleurs", admet l’agriculteur qui a essayé le matériel récemment chez lui.


"L’outil se manie bien"
"L’outil est peu tirant, déclare Damien Arnaudet. Avec uniquement le rouleau à l’avant, en roulant à 10-14 km/h, on utilise 1,5 l/ha de gasoil. Avec le scalpeur, à l’arrière, en plus, sur un ensemble de trois mètres, on en use 4,2 l/ha. En puissance, on sera entre 25 et 30 chevaux au mètre".
Yves Gauthier, de la SCEA La Croix des champs, au sud de Chartres, en Eure-et-Loir, est propriétaire d’un scalpeur Treffler. Il a essayé le rouleau de la marque deux heures durant. "J’avais l’impression de passer une tondeuse, dit-il. Le niveau de hachage est intéressant. L’outil se manie bien. Je ne l’ai pas testé avec le scalpeur à l’arrière parce que le sol était trop humide mais si j’achète le rouleau, je combinerai les deux outils". L' estimation de consommation de gasoil pour le passage du scalpeur seul s’élève à 5 l/ha, "une consommation très correcte pour le travail qu’on fait", juge Yves Gauthier… mais c’est un peu plus que ce sur quoi table le commercial de Stecomat pour un passage combiné.

Comment ça marche
Stecomat, l’importateur de Treffler en France, présente le rouleau hacheur Treffler TSW, dédié à la destruction foliaire des couverts végétaux, comme suit : "c’est un outil frontal tracté (travaillant en traction avec point d’accroche à l’avant), composé de trois rouleaux hacheurs à lames boulonnées interchangeables en Hardox. Le rouleau avant, sur châssis rigide, réglable en appui avec le troisième point, sert à faire une pré-coupe dans la matière. Les deux rouleaux hélicoïdaux suivants, sur balancier, permettent le suivi du sol et le hachage total du couvert (longueur moyenne de brin de 10 à 15 cm)".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui