Terra 17 avril 2014 à 08h00 | Par Paul Jegat

Trop c'est trop, une manif pour la simplification administrative

Dans le viseur des 150 agriculteurs rassemblés à l'appel des FDSEA et JA de Bretagne devant la Dreal, les services administratifs de l'environnement accusés d'en rajouter aux contraintes quand les politiques eux s'engagent sur la simplification.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Environ 150 agriculteurs bretons réunis à l'appel des FDSEA et JA de Bretagne devant la direction régionale de l'environnement. © Terra Du papier et des œufs projetés à l'aide d'une désileuse sur la façade et les grilles de la Dreal, à Rennes, une manière très spectaculaire de faire entendre le ras le bol des agriculteurs. © Terra

Ce jeudi-là, le 10 avril dernier, il faisait un temps radieux, idéal pour travailler dans le champs, labourer, semer, épandre. Et pourtant ils étaient là, à plus de 150 agriculteurs venus de toute la Bretagne, regroupés devant le bâtiment de la direction régionale de l'environnement à Rennes pour faire entendre leur ras le bol de la sur-administration et de la paperasserie liée aux règles environnementales. Un  vrai et profond mécontentement exprimé avec calme et détermination à voir les choses bouger rapidement. "Cela fait longtemps que nous demandons la même chose, la reconnaissance des résultats de la qualité de l'eau, on a besoin de l'entendre de l'administration", insistait Sébastien Fesnoux, le président JA Bretagne, une attente d'autant plus forte que, de leur coté, les politiques s'engagent à atténuer les contraintes et simplifier les règles. C'était encore le cas il y a un mois, lors des Etats généraux de l'agriculture à Paris, où le ministre de l'environnement Philippe Martin était venu assurer la profession d'une prise en compte des réalités agronomiques et agricoles. Mais entretemps, le gouvernement a changé et le ministre a changé sans qu'on en sache plus sur les intentions de Ségolène Royal. "On croyait avoir été entendus, ce n'est pas le cas", le constat de Sébastien Fesnoux est amer, "les textes simplifiés à Paris sont re-complexifiés ici". Même propos désabusé de Thierry Coué, président de la FRSEA Bretagne : "nous dénonçons une administration qui joue les ayatollah et discrédite la parole politique, le président de la République s'est engagé, on attend du nouveau gouvernement qu'il prenne les mêmes engagements". Et Thierry Coué de s'interroger : "qui gouverne dans ce pays ? L'administration gère le dossier environnemental au regard du risque de contentieux avec les associations écologistes, c'est inacceptable". A la parole très ferme, les agriculteurs présents ont ajouté le geste en déversant une montagne de papier à l'aide d'une désileuse devant  les grilles de la Dreal, avant qu'une délégation composée des président FDSEA et JA soit reçue et expose ses demandes : pas de surenchère sur les exigences en matière d'autorisation d'exploiter, sur les Sage, évaluation économique et sociale des normes existantes, renforcement du rôle de conseiller des contrôleurs, levée immédiate des contraintes sur les bassins versants "dits" en contentieux, mais aussi simplification de la mise à jour des plans d'épandage, révision des règles d'équilibre de la fertilisation, possibilité d'activer des dérogations au calendrier d'épandage en fonction des situations météo ou encore refus de toute mesure fiscale écologique punitive. Autant de demandes justifiées de l'avis de Thierry Coué par le constat que "nous sommes la région française qui est capable de donner la preuve de l'amélioration de la qualité de l'eau sur l'ensemble de la Bretagne".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui