Terra 18 février 2019 à 12h00 | Par Chantal Pape

Un tableau pour faciliter le passage de consignes au remplaçant

Besoin de se faire remplacer au pied levé ? Rares sont les exploitations qui ont tout prévu. Pour les aider, les services de remplacement du Finistère vont profiter des assemblées générales de Res'agri pour distribuer un tableau de consignes, financé par la MSA.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Jacques Le Bloas, Res'agri 29, et Gilbert Tromeur, président de Services de remplacement 29.
De gauche à droite : Jacques Le Bloas, Res'agri 29, et Gilbert Tromeur, président de Services de remplacement 29. - © Chantal Pape

"Le tableau de consignes ? Chaque exploitation devrait en avoir un", estime Stéphane Charon, le directeur de Finistère remplacement. Plan de l'exploitation ou du circuit électrique, numéro de téléphone du vétérinaire, des pompiers ou du voisin... : prévu initialement pour le remplaçant, il rendra aussi bien des services au stagiaire ou au salarié qui arrive sur l'exploitation.

Dans le bureau ou la laiterie

En partenariat avec la MSA, qui en finance l'achat, Services de remplacement 29 a décidé de les diffuser très largement, cet hiver. Imaginé par Services de remplacement France et la caisse centrale de MSA, il se présente sous la forme d'un grand tableau plastifié, lavable, à accrocher idéalement à l'entrée de l'exploitation, dans le bureau, la laiterie... et à remplir au feutre effaçable. En plus des données propres à chaque exploitation, il réserve une large place aux consignes et aux retours d'information de l'intervenant, salarié, agent de remplacement, stagiaire...

Distribué lors des AG Res'agri

"Nous allons profiter des assemblées générales de Res'agri pour distribuer ces tableaux à un maximum d'agriculteurs", indique Gilbert Tromeur, le président de Services de remplacement 29. L'occasion de rappeler à chacun, jeune ou moins jeune, "que l'accident, ça n'arrive pas qu'aux autres", et d'inciter les 50% d'agriculteurs qui n'adhèrent à aucun service de remplacement de franchir le pas. Mais aussi d'insister sur la nécessité d'anticiper le remplacement.

"Une hospitalisation en urgence, un décès... rendent le remplacement compliqué", explique Gilbert Tromeur. Savoir comment démarrer la machine à traire, où se trouve le circuit électrique, la pompe à eau... simplifie le travail de celui qui arrive en urgence sur l'exploitation. "D'ailleurs, le tableau des consignes n'est qu'un premier pas, rajoute Stéphane Charon. Il ne faut pas hésiter à le compléter avec des schémas, des photos, voire des vidéos. Avec le téléphone portable, c'est simple de filmer ce qui est important". "Il faut développer la culture de l'écrit, estime Jacques Le Bloas, Res'agri 29. Une culture pas encore assez ancrée dans le milieu agricole".

 

Pratique

 

Les tableaux de consignes seront distribués lors des AG de Res'agri :

- Brest le 19 février, salle La Forge, à Plouvien,

- Morlaix le 21 février, à la chambre d'agriculture,

- Aven-Laïta le 28 février, salle municipale du Trévoux,

- Châteaulin le 5 mars, salle du Cochon grillé, à Saint Nic,

- Cornouaille le 7 mars, chambre d'agriculture de Quimper,

- Centre le 12 mars, salle des Halles, Carhaix

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Infos techniques terra sur Synagri

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui