Terra 02 octobre 2015 à 08h00 | Par Arnaud Marlet

Une charte pour promouvoir le glanage solidaire

L’agence départementale du Pays de Saint-Malo (Centre départemental d’action sociale du Pays malouin) propose depuis deux ans, à des personnes en insertion de participer à des opérations de glanage solidaire. Le glanage solidaire consiste à ramasser des fruits et légumes non récoltés et laissés sur les terres. Ils sont ensuite mis à disposition d’associations d’aide alimentaire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La charte a été signée chez Antoine et Patricia Lesné, EARL Lesne Cadiou à La Haute-Barbotais,  Saint-Méloir des Ondes. © Terra Le glanage solidaire consiste à ramasser des fruits et légumes non récoltés et laissés sur les terres. © Terra

Département, chambre d'agriculture d'Ille-et-Vilaine, Horizons solidaires, Solaal, Terres de Saint Malo et les associations d'aides alimentaires ont signé à la mi-septembre une charte afin de faciliter la mise en oeuvre du glanage, de valoriser la démarche et de sécuriser les espaces agricoles sur lesquels les glaneurs opèrent. "Le Centre départemental d’action sociale (CDAS) du Pays Malouin a fait du glanage solidaire un levier de l’insertion sociale. Il permet de rompre l’isolement de personnes en situation d’exclusion qui se retrouvent pour récolter, ensemble, des produits agricoles locaux. Il permet de cultiver le sentiment d’utilité par des actions valorisantes : la lutte contre le gaspillage alimentaire, le don à des associations d’aide alimentaire qui peuvent ainsi favoriser une alimentation diversifiée par la consommation de légumes et fruits frais issus d’exploitations agricoles locales", expliquent les responsables de l'opération. Les fruits et légumes récoltés sont mis à disposition d’associations d’aide alimentaire (Banque alimentaire, Secours populaire, Restos du Coeur). Les glaneurs volontaires ont accès à des champs mis à disposition par des producteurs de la coopérative Terres de Saint-Malo. Actuellement, douze producteurs ont manifesté leurs intérêts.

Mardi 15 septembre, une dizaine personnes en réinsertion professionnelle glanaient des pommes de terre, à Cancale, pour donner à des associations d’aide alimentaire. 200 kg de pommes de terre ont ainsi été récoltées et données au Secours populaire.

Insertion et solidarité

Le glanage solidaire s’inscrit dans une démarche de développement durable en mettant en synergie : l’insertion sociale

la solidarité des citoyens à travers un projet de territoire

le progrès social et l’égalité des chances

la transition écologique de nos sociétés par la lutte contre le gaspillage alimentaire

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui