Terra 07 juin 2018 à 08h00 | Par Jean Dubé - Terra

Une nouvelle écotaxe transport : c'est niet !

Abonnez-vous Réagir Imprimer
François Baudouin (FNTR), Joël Chéritel (Medef), Thierry Coué (FRSEA), Hervé Vasseur (Nutrinoë) représentent le collectif des acteurs économiques bretons.
François Baudouin (FNTR), Joël Chéritel (Medef), Thierry Coué (FRSEA), Hervé Vasseur (Nutrinoë) représentent le collectif des acteurs économiques bretons. - © Terra

Le collectif breton des acteurs économiques regroupant l'industrie, l'agriculture, les transports et les industries agroalimentaire s'inquiète d'un rapport, de rumeurs et des bruits de fond réguliers laissant entendre un possible retour de l'écotaxe transport.

Pour eux, les choses sont claires : "c'est niet, quelle qu'en soit la forme". "Depuis l'abandon de l'écotaxe en 2014, nous payons 4 centimes de taxe de TICPE*" relevait vendredi dernier François Baudouin, représentant des transporteurs, lors d'une conférence de presse à Rennes. "Nous payons déjà l'écotaxe, et cela n'a pas réglé le problème de l'entretien des infrastructures". Le collectif breton demande qu'un audit soit fait sur les 7 milliards d'euros de contributions versées par les transporteurs français et surtout sur leur utilisation. Pour Thierry Coué, président de la FRSEA Bretagne et Joël Chéritel, du Médef Bretagne, "l'économie bretonne est en périphérie du territoire français et des lieux de consommation. Toute taxe supplémentaire ne pourra que rendre plus chère notre production et pénaliser l'emploi et l'économie". Une conférence de presse en forme de premier avertissement !

* Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui