Terra 30 novembre 2017 à 08h00 | Par Danielle Even, présidente de la chambre d'agriculture des Côtes d'Armor

Une nouvelle proximité

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Danielle Even, présidente de la chambre d'agriculture des Côtes d'Armor
Danielle Even, présidente de la chambre d'agriculture des Côtes d'Armor - © Terra

Marquée par les États généraux de l’alimentation, la communication agricole met l’accent depuis plusieurs mois, à juste titre, sur le nécessaire partage de la valeur ajoutée au sein de nos filières avec en ligne de mire la reconquête d’un juste revenu pour les producteurs.

Le débat se poursuit aujourd’hui avec de nombreux sujets dont celui portant sur la nature des productions et les attentes des consommateurs ainsi que celui de l’attractivité des métiers et la formation, auquel j’ai pu participer. Il y a été souligné que la création de valeur ajoutée sur nos exploitations repose en grande partie sur les compétences des femmes et des hommes qui y travaillent et leur capacité à se former. Le renouvellement des générations et l’attractivité de nos métiers dépendent quant à eux de leur image mais aussi de leur inscription dans la modernité.

Dans le même temps, le Secrétaire d’État au numérique soulignait très récemment sur les ondes la nécessité d’assurer l’égalité d’accès à Internet à l’ensemble des territoires.

Pourquoi un tel parallèle ? Bien que ce sujet puisse sembler éloigné des préoccupations quotidiennes des agriculteurs, il ne faut pas s’y tromper. Notre activité, comme bien d’autres, n’échappe pas à la mutation digitale et sans doute sommes-nous déjà engagés dans la troisième révolution industrielle associant le numérique et une économie décarbonée. Ces technologies dites de la communication donnent la possibilité à chaque exploitation d’accéder à de nouvelles ressources : formation et accompagnement à distance, outils d’aide à la décision, accès à des données de facteurs de production mais aussi d’évolution des marchés, partage d’expérience, traçabilité… Mais elles permettront peut-être aussi de rapprocher, certes virtuellement, le producteur du consommateur et d’offrir la possibilité de sortir des clichés simplistes voire passéistes ou caricaturaux. Une nouvelle proximité, quelles que soient les filières de commercialisation, peut naître et conforter la confiance du consommateur qui achètera aussi un savoir-faire.

Mais pour cela il est essentiel qu’aucun territoire ne soit laissé pour compte, que chaque entreprise et donc chaque exploitation puisse accéder au très haut débit dans les meilleurs délais au risque sinon de renforcer de nouvelles fractures territoriales. Il est tout aussi primordial que ce sujet ne soit pas confisqué une nouvelle fois par les maillons de la distribution, voire d’Internet et que la production s’organise pour en faire un facteur de valeur ajoutée à son bénéfice.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui