Terra 09 août 2018 à 08h00 | Par Bruno Gauthier, animateur FDSEA35

Urgence pour la revalorisation des retraites agricoles

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Terra

Réunie la semaine passée, la section régionale des anciens exploitants a défini son plan d’action pour les prochains mois. Le combat pour obtenir une juste revalorisation des pensions et la réforme des retraites annoncée en 2019 étaient à l’ordre du jour.

Jean Quéré, président régional des anciens exploitants, a ouvert les débats en présentant la "consultation citoyenne pour une retraite plus juste, plus simple pour tous". Cette démarche se tiendra en deux temps forts : une consultation par internet et des ateliers citoyens. "La section régionale des anciens se doit d’être présente, a déclaré son président. Nous, anciens agriculteurs qui sommes les plus mal lotis, devons faire entendre notre voix. Mais c’est surtout aux actifs de se mobiliser. C’est leur retraite qui est en jeu". Les différents responsables de la section participeront donc aux ateliers qui se tiendront le 18 septembre à Lorient, en espérant avoir voix au chapitre. La section a ensuite évoqué la revalorisation des pensions à 85 % du Smic. "La réforme des retraites annoncée ne concerne que les futures retraites avec une mise en place en 2029. Nous n’attendrons pas jusque-là, a martelé Jean Quéré. La loi de finances doit dès 2019, prendre en compte cette revalorisation, qui est plus que nécessaire quand on voit la situation de nombreux agriculteurs en retraite. C’est sur la solidarité nationale que doit se faire ce financement, et non pas en augmentant les cotisations des actifs !".

Les différentes sections vont donc rencontrer leurs députés et sénateurs à la rentrée pour porter les justes revendications des retraités agricoles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes