Terra 21 mars 2019 à 17h00 | Par Hélène Bonneau

Vous testez, on en parle ! "Le bar à saveur" de Cécile

Des agriculteurs ou agricultrices qui testent des nouvelles pratiques dans leurs élevages ou sur leurs cultures, il y en existe partout en Bretagne. C'est pourquoi nous lançons une nouvelle rubrique pour partager leurs expériences. Ce mois-ci, nous sommes allés à la rencontre de Cécile de Saint-Jan qui teste l'apport de nutriments en libre-service sur ses vaches laitières. Alors, ça marche ?

Abonnez-vous Réagir Imprimer

© HBonneau

Cécile de Saint-Jan, productrice de lait en Gaec à quatre associés à Saint-Vran (22) teste le "bar à saveurs" sur son exploitation. Késako ? "Le principe est de mettre à disposition des vaches plusieurs minéraux ou condiments pour qu'elles puissent venir d'elles-mêmes chercher ce qu'elles ont besoin en fonction des saisons et de la ration", explique la jeune femme qui a décidé d'essayer après avoir parcouru les réseaux sociaux. Mis à contribution, Alain, un de ses associés a fabriqué un porte-seau de quatre compartiments pouvant contenir du sel, du vinaigre de cidre, de l'oxyde de magnésium et de l'argile. Des recettes simples qui se veulent économiques et efficaces.

Alain, associé du Gaec a fabriqué un "bar à saveurs" de quatre compartiments pouvant contenir du sel, du vinaigre de cidre, de l'oxyde de magnésium et de l'argile.
Alain, associé du Gaec a fabriqué un "bar à saveurs" de quatre compartiments pouvant contenir du sel, du vinaigre de cidre, de l'oxyde de magnésium et de l'argile. - © HB

Vers une auto-régulation
En principe, selon les retours d'expériences des premiers éleveurs testeurs, les vaches s'auto-régulent après une première phase d'attrait intense où elles viennent tous les jours chercher des nutriments au bar à saveurs, et finissent par ne venir chercher que les aliments dont elles ont besoin. Cécile de Saint-Jan cite en exemple "la vache, qui en fin d'hiver, quand le foie est un peu plus mis à l'épreuve, va venir naturellement chercher du vinaigre de cidre". Ce système étant en place depuis seulement un mois et demi dans son exploitation, Cécile explique qu'elle est encore "dans la phase où elle remplit les seaux tous les jours" mais elle estime que "le coût ne devrait pas être très élevé. Même si le dispositif est en libre-service, le prix de la ration habituelle ne devrait pas s'envoler. Le prix d'un sac de 25 kilos d'argile est d'environ 5 euros, je fais moi-même le vinaigre de cidre, le sel faisait déjà partie de la ration..."

Éviter la "bobologie"
Pour choisir ses trois composants, l'agricultrice s'est inspirée des résultats affichés sur les réseaux sociaux et a sélectionné les "quatre indispensables". "L'idée c'est d'éviter les problèmes de diarrhées ou de baisses d'immunité et à terme, d'éviter des petits bobos qui obligent à faire appel au vétérinaire. Le préventif doit permettre de diminuer les pathologies", espère la jeune femme. Si elle convient qu'il est difficile de mesurer l'impact financier de son "bar à saveurs" ou sur le nombre de litres de lait produits, l'agricultrice estime que cela peut avoir des effets positifs sur la santé animale de son troupeau de cent Prim'holstein.

Diarrhées des veaux : effet immédiat

Cécile de Saint-Jan a également testé certains minéraux sur les veaux. Pour elle, pas de doutes, ça fonctionne : "Pour les veaux, en première intention, sur les diarrhées, on a tendance à mettre des antibiotiques. Après avoir suivi la formation "Aroma", j'ai introduit un petit peu d'huiles essentielles pour réguler les diarrhées. Et maintenant, je n'utilise plus que le vinaigre de cidre et l'argile dès que je vois un veau un peu plus faible ou qui ne finit pas son seau et ça fonctionne impeccable !".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui