Terra 16 mai 2019 à 10h00 | Par Claire Le Clève

Yves Bleunven "Cette ambiance délétère d’agribashing doit cesser"

Un front uni contre le discrédit que subit le monde agricole. Les élus du Morbihan l’ont affiché aux côtés des représentants des agriculteurs, jeudi dernier à l’issue d’un comité EPCI, à Lorient. L’occasion de rappeler le poids lourd économique que représente l’agriculture. Mais pas que. Le point avec Yves Bleunven, maire de Grand-Champ, président de l’association des maires et présidents d’EPCI du Morbihan.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Suite aux nombreux faits de stigmatisation d' agriculteurs dans le Morbihan, l’association des maires et présidents d’EPCI a organisé, conjointement avec la chambre d’agriculture et la FDSEA une conférence de presse pour dénoncer ces pratiques
Suite aux nombreux faits de stigmatisation d' agriculteurs dans le Morbihan, l’association des maires et présidents d’EPCI a organisé, conjointement avec la chambre d’agriculture et la FDSEA une conférence de presse pour dénoncer ces pratiques - © LLB

 

Terra : Pourquoi ce soutien à l’agriculture maintenant ?

Yves Bleunven : Cette ambiance générale d’agribashing est délétère. Il faut que cela cesse. Il était important que, toutes sensibilités politiques confondues, nous montrions notre solidarité vis à vis du monde agricole, qu’on se serre les coudes. Aujourd’hui tout est à charge contre l’agriculture. Des attaques de tous ordres sont relayées de manière virale sur les réseau sociaux, des reportages systématiquement à charge, sans fondements scientifiques avec des amalgames… Si on n’allume pas un contre feu, jusqu’où cela va-t-il aller ? Il n’y a pas un maire en Bretagne qui ne reconnaisse le rôle structurant de l’agriculture pour notre territoire. Elle génère une multitude d’activités, de services, de transport d’artisanats sans compter les activités agro-alimentaires, c’est le premier pilier de l’emploi ici… (On a oublié il y a 70 ans les tickets de rationnement. Les agriculteurs bretons ont relevé ce défi de nous nourrir. Ils ont, il y a 20 ans, relevé le défi des nitrates et de l’amélioration de la qualité des eaux. Une seul région en France peut s’en vanter et c’est la Bretagne.)

Terra : Comment répondre aux attentes sociétales qui évoluent ?

Yves Bleunven : A un moment donné il faudra être cache. Le consommateur oublie que c’est l’agriculteur qui l’autorise à passer sur ses chemins de randonnée. Même consommateur raccordé au réseau d’assainissement public qui ne voit pas les boues qu’il génère épandues sur les champs. Moi, dans ma commune, je vends un cadre de vie mais qui entretient ce paysage ? Les agriculteurs bretons ont enclenché un processus de montée en gamme. Il faut donner un peu de temps à l’adaptation et ne pas envoyer les agriculteurs dans une impasse économique (au motif qu’il faut mener au pas de charge la mutation). Le consommateur a toujours utilisé l’alimentation comme variable d’ajustement. Son portefeuille n’est pas en adéquation avec ses attentes.

Terra : Quelles actions concrètement mettre en œuvre ?

C’est un sujet sociétal, il faut avoir du courage. Il faut accorder aux agriculteurs de la confiance et de l’accompagnement et bien sûr ne pas être sourds aux attentes. Nous avons une réglementation forte en France, souvent avant-gardiste et les agriculteurs la respectent. Ce ne sont pas des hors la loi. Je souhaiterais que toutes les associations des maires et présidents d’EPCI portent une action commune en soutien au monde agricole. Et puis il faut ramener de la sérénité et du dialogue. Quand on arrive à expliquer aux gens les bonnes pratiques, on arrive à convaincre.

Propos recueillis par Claire Le Clève

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Infos techniques terra sur Synagri

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui