Terra 01 septembre 2016 à 09h00 | Par Claire Le Clève

Rayons vidés des produits Lactalis

Pour faire revenir à la table des négociations le géant laitier Lactalis mardi et faire advenir un accord, les éleveurs de la FDSEA du Morbihan sont repartis en action la veille, dès lundi. Opérations de retrait des marques dans les enseignes Leclerc et Carrefour de Vannes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sale temps pour le camembert Président (© Claire Le Clève) Rencontre de Frank Guéhennec et Marie Andtrée Luherne avec Jean-Christophe Rigobert, directeur du centre Leclerc de Vannes © Claire Le Clève

16h15, Vannes : sale temps pour le camembert Président du géant laitier Lactalis en cette fin de lundi après midi dans les rayons du centre Leclerc. "Il n'y a pas de raison que je ne le fasse pas" , acquiesce Jean-Christophe Rigobert, directeur de la GMS, répondant à la requête d'une vingtaine de producteurs venus lui demander de retirer de ses rayons tous les produits du laitier Emmanuel Besnier de Laval. Raison invoquée : "Il paye le moins bien, il a un retard de 10 euros par rapport aux autres laiteries. Il ne rémunère pas ses producteurs. Il faut qu'il revienne à la table des négociations", intime Frank Guéhennec. "Il a refusé de signer la charte des valeurs que tous les distributeurs ont signée. Nous vous demandons de défendre aussi cette charte et de déréférencer les produits Lactalis", pointe, en enfonçant le clou, Marie-Andrée Luherne, responsable lait de la FDSEA du Morbihan. Quelques instants plus tard, Stéphane Fauconnier, responsable de l'enseigne Carrefour, recevra avec les mêmes égards cette "simple visite de courtoisie pour vous aider à déréférencer tous les produits de Lactalis", inviteront les éleveurs, mettant la main à la pâte pour accélérer le retrait des produits des rayons singulièrement éclaircis à l'issue de l'action. Mardi midi, depuis Cesson Sévigné, Frank Guéhennec saluait l'accord trouvé : "la pression syndicale a permis aux organisations de producteurs de ramener Lactalis à la raison en se calant sur les autres entreprises. Ce n'est pas suffisant pour équilibrer nos comptes mais cela va ramener un peu de trésorerie dans nos exploitations", a relevé l'éleveur laitier en Gaec à Camors.

Claire Le Clève

 

 

 

photo 4 : Le retrait en rayons se poursuit

Photo 5 : Une action qui permet aussi d'échanger avec les consommateurs qui s’interrogent eux aussi sur le coût des produits au regard du prix payé aux producteurs

Photo 6 : Gros temps aussi sur les laits Lactel et Candia

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes