Terra 22 février 2018 à 11h00 | Par Chantal Pape

Les agricultrices se battent pour plus d'équité

Un mi-temps thérapeutique, un congé enfant malade... : comme les salariés, les agricultrices voudraient aussi pouvoir en profiter. A la FDSEA, elles se battent aussi pour un meilleur accès des femmes à l'information, aux financements à l'installation, aux stages et formations...

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © C.Pape

"Nous voulions changer de formule". Pour son assemblée générale, le 15 février dernier, la section des agricultrices a pris le parti d'innover. D'abord en fixant la réunion de 11h30 à 15h30, "ce qui permet au plus grand nombre de se libérer", indique Nadine Plusquellec, la présidente. Puis en démarrant par une visite guidée du conseil départemental, sous la houlette d'Elyane Pallier, conseillère de Saint Renan et référente égalité femme homme.

- © C.Pape

Mangez français

Après un déjeuner sur le pouce, place aux travaux de la section, en présence de Graziella Melchior, députée. "L'an passé, notre marche de la ruralité s'est tenue à Quimper, en présence d'une délégation de Foulards noirs, ces Normandes, agricultrices et conjointes d'agriculteurs, qui se battent ensemble pour faire avancer les choses", rappelle Nadine Plusquellec. La section a également oeuvré pour promouvoir le Mangez français, initié par les JA 29. "Nous étions présents aux Vieilles charrues et au festival de Cornouaille. Et nous avons rencontré l'Umih, le syndicat des restaurateurs".

40 recommandations

Cette année, les agricultrices vont consacrer une bonne partie de leur énergie à donner corps aux recommandations formulées par le Sénat, suite au colloque "être agricultrice en 2017", organisé par la délégation aux droits des femmes du Sénat. "Elles sont toutes intéressantes mais nous avons choisi d'en cibler trois", indique Nadine Plusquellec, qui souhaiterait que les femmes soient mieux informées des différents financements à l'installation auxquels elles peuvent prétendre ou des aides spécifiques à la création d'entreprise qui leur sont destinées.

"Nous allons aussi rencontrer la MSA d'Armorique afin de voir s'il est possible de mettre sur pied un congé enfant malade, comme pour les salariés, avec des chèques emploi service prépayés". Et, pour faciliter l'accès des agricultrices aux stages et autres formations, pourquoi ne pas leur proposer, au choix, une aide au remplacement sur l'exploitation ou à la maison, via une aide ménagère ?

Favoriser l'accès aux responsabilités

"Depuis trois ans, nous planchons aussi sur le mi-temps thérapeutique", indique Nadine Plusquellec, qui siège également à la CNA, la commission nationale des agricultrices de la FNSEA. Une mesure qui s'appliquerait aux hommes comme aux femmes. "Pour le moment, la MSA ne reconnaît que l'arrêt maladie ou la reprise à plein temps. Le mi-temps peut permettre de remettre un pied sur l'exploitation en douceur". Et parce qu'elles arriveront un jour en retraite, elles se battent, elles aussi, pour une revalorisation du montant des pensions agricoles.

2018 sera aussi l'année de constitution des listes pour les élections Chambre d'agriculture. "Au niveau national, nous avons engagé un travail pour favoriser l'accès des femmes aux responsabilités", indique Agnès Kerbrat. Si les freins à lever sont nombreux du côté des femmes, manque de confiance en elles, difficultés à se libérer..., les hommes, aussi, ont leur rôle à jouer. "Les mentalités doivent évoluer, estime la présidente de la section régionale des agricultrices. Il y a encore aujourd'hui un manque de reconnaissance de la capacité des femmes dans la prise de décision".

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui