Terra 15 septembre 2016 à 08h00 | Par Jean Dubé

L'agriculture en recul sur le littoral

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Terra

Elle recule plus vite qu'ailleurs, l'agriculture littorale morbihannaise qui a perdu en 22 ans, près de 70 % de ses exploitations pour se stabiliser à 1 513 en 2010. C'est le constat qu'ont posé, entre autres, les membres de l'association Cap 2000 qui s'étaient réunis à Vannes, vendredi dernier, pour leur assemblée générale. Depuis seize ans, cette association réussit à faire travailler de concert, pour la qualité des eaux et leur préservation, conchyliculteurs, agriculteurs et pêcheurs. Du maintien de la première dépend le maintien des autres. Car tous exercent leur activité sur cette frange fragile, bande côtière de plus en plus convoitée et urbanisée. Celle-ci concentre encore 20 % des exploitations du Morbihan, de moins en moins laitières, plus végétales et maraîchères. Si la SAU y a en moyenne fondu de 16 %, la stabilisation de certains cantons peine à cacher la forte rétention foncière et l'explosion des friches dans l'espoir de voir ces terrains un jour devenir constructibles !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui