Terra 22 décembre 2017 à 08h00 | Par Propos recueillis par Claire Le Clève

"Le bonheur : être sujet de sa vie et non objet"

"Il est où le bonheur ?". Jeudi dernier, la commission relation humaine du GVA de la terre aux îles a largement ouvert aux groupes de développement la réflexion sur le bonheur, avec la rivière d’Étel (56) pour cadre somptueux. Un questionnement pour gagner en sérénité, tant dans sa vie professionnelle que personnelle. Le bonheur n’était pas loin lors de cette journée de partage et d'échanges que Thierry Talhouët, psychologue et thérapeute a accompagné. Le bonheur se cultive, notamment en étant sujet de sa vie, estime-t-il. Entre être et avoir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Thierry Talhouët, psychologue.
Thierry Talhouët, psychologue. - © Terra

Quelle est votre définition du bonheur ?

Thierry Talhouët. Un état de satisfaction complète caractérisé par sa stabilité et sa durabilité. Le bonheur, c’est aussi le fruit d’une représentation positive du futur. On peut le définir également comme l’état de quiconque se réjouissant de ce qu’il va vivre. Le bonheur se construit et s’entraîne. En fait, c’est le but le plus élevé de l’existence humaine. Être heureux est une expérience individuelle et humaine. Ce n’est pas seulement un état passager de plaisir ou de joie. Il représente un état d’équilibre qui dure dans le temps. C’est un concept qui a été étudié en psychologie, sociologie mais aussi en philosophie.

Pourquoi sa quête est-elle si fondamentale ?

T. T. En tant qu’optimum de la vie humaine, le bonheur est recherché, consciemment ou non. L’homme heureux accomplit les objectifs qu’il s’est fixé, ceux qui ont du sens pour lui. Le bonheur est donc ancré dans l’individu, ses projets et ses représentations. La conception du bonheur de l’un ne sera pas celle de l’autre. Lorsqu’il y a un accord sur ce qui nous rend heureux, il ne porte que sur des éléments vagues, des principes généraux. L’amour, l’amitié, la famille, le plaisir sont probablement des dimensions du bonheur. On ignore parfois ce qui peut nous conduire à notre bonheur. Ce qui permettrait personnellement de devenir heureux n’est pas toujours clair pour soi. Je peux penser que certaines choses me rendront heureux, réaliser tel projet, vivre tel moment... mais je ne peux en avoir la certitude. Il y a une aspiration partagée à être heureux mais ce qui produit le bonheur est en quelque sorte indéterminé. Le bonheur va avec une forme d’accomplissement : c’est se réaliser, avancer sur le chemin de soi.

Que nous dit cette recherche "Il est où le bonheur ?" aujourd'hui énoncée par le milieu agricole ?

T. T. Certainement une démarche réflexive, se poser, se questionner, chercher du sens, vouloir comprendre, prendre du recul, faire un pas de coté afin de chercher une représentation positive du futur. C’est également une réflexion actuelle dans une société énergisante, vive, pressée, stressante, anxiogène, complexe, afin de trouver sa place, se faire sa place. On a pensé longtemps que le propre de l’Homme était de créer des outils ou de parler mais peut-être que ce qui le caractérise c’est sa capacité à choisir d’être heureux, c’est la perspective du bonheur qui fait de lui ce qu’il est, ce cérébral qui élabore des utopies.

Peut-on cultiver le bonheur et, si oui, dites-nous comment ?

T. T. C’est aussi un choix. Le bonheur dépend de ce que nous sommes. La perception que l’on a du monde guide nos "éprouvés". L’optimisme est une voie. Voir positivement. Prendre soin de soi, des autres, du monde qui nous entoure, de ses liens, faire des choses qui nous intéressent. En fait, trouver du sens à être. Être heureux, c’est connaître des moments de joie, éprouver du plaisir, mais aussi trouver une raison d’être à son existence et à ses activités au quotidien. Être sujet et non objet. "Il n’y a qu’un devoir, c'est dêtre heureux", disait Diderot.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui