Terra 05 janvier 2017 à 08h00 | Par Jean Dubé

Bœuf aux hormones US : les Européens, surpris, condamnent l’initiative américaine

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Marc Jourdan

Les relations commerciales avec les États-Unis pourraient virer à l'aigre, a prévenu le 23 décembre l'Union européenne, après que Washington a relancé la bataille devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) contre l'UE pour son refus d'importer le bœuf américain aux hormones. Aux termes d’un compromis de 2009, les États-Unis avaient levé leurs sanctions suite au boycott du bœuf US et l'UE avait accepté d'importer davantage de viande américaine de "haute qualité", tout en maintenant son veto sur le bœuf aux hormones. Aujourd'hui, l'administration Obama considère que les Européens n'ont pas tenu leurs engagements en important majoritairement de la viande venant d'autres pays que les États-Unis. "L'UE a entièrement rempli ses obligations, tant dans la lettre que dans l'esprit",  a répondu le 23 décembre, dans un communiqué, la Commission européenne. Les États-Unis ont prévenu qu’ils envisageaient de renforcer les droits de douane sur des produits européens tels que le roquefort, la moutarde et les truffes. En France, le président de la FNSEA a estimé, dans une déclaration à l’AFP, que les menaces américaines constituaient "une grosse surprise". Selon Xavier Beulin, ces menaces visent surtout la France. Il chiffre l'impact potentiel d'une remise en cause du compromis de 2009 "dans une fourchette de 50 à 100 millions d'euros" par an pour une filière bovine déjà en crise. "Probablement, côté américain, il y a cette intuition que l'Europe est fragilisée avec le Brexit, avec des États comme la France, comme l'Allemagne qui vont être soumis à des élections en 2017", a-t-il conclu.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui