Terra 28 avril 2016 à 08h00 | Par Thierry Merret

Il est urgent que les politiques se rapprochent de ceux qui ont les pieds sur terre !

Alors que le congrès de la FNSEA vient de s’achever il y a quelques semaines à Laval, Thierry Merret, président de la FDSEA, s’interroge sur le jeu des politiciens et la ligne politique du gouvernement, à un an des présidentielles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Thierry Merret, président de la FDSEA
Thierry Merret, président de la FDSEA - © FDSEA 29

En quelques semaines, le monde politique s’est prêté à une incroyable course à l’échalote : mais qui sortira la plus grosse bêtise ? Pour Jean-Marie Le Guen qui veut légaliser le cannabis, tapez 1 ! Pour Bruno Le Maire qui affirme que le secteur laitier souffre de ne pas avoir des organisations de producteurs assez fortes, alors qu’il est l’auteur de la contractualisation individuelle, tapez 2 ! Pour Manuel Valls qui veut taxer plus les CDD, tapez 3 ! Pour Chantal Jouanno qui veut instaurer une écotaxe poids lourds en Ile-de-France pour récolter 100 millions d’euros (l’écotaxe était à l’origine censée financer le ferroutage et le cabotage !), tapez 4 ! Pour l’Elysée et le "service public audiovisuel français" qui retirent un éleveur de porcs breton et la syndicaliste de Doux des invités "choisis" pour poser des questions à François Hollande lors de l’émission de France 2, tapez 5 ! On continue ou on arrête ? Le problème est que la politique, ce n’est pas comme la téléréalité : tout le monde reste dans le jeu ! On en rirait si la situation n’était pas si grave. Ces comportements sont indécents face à nos revenus dégradés, et aux incertitudes qui pèsent sur notre avenir.

 

Besoin de confiance, de visibilité, d’avenir !

 

Lors du dernier congrès de la FNSEA, les représentants des FDSEA de France ont, à l’unisson, marqué la rupture avec le ministre de l’Agriculture. Les causes du divorce sont nombreuses : année blanche, fiscalité, normes, environnement, relations commerciales… Au nom de la FNSEA, Xavier Beulin a affirmé à Stéphane Le Foll "par souci de donner des gages à votre majorité ô combien plurielle, à vos frondeurs et à un électorat urbain, vous avez contribué à opposer les modèles entre eux, à dresser les bios contre les conventionnels, les circuits courts contre les filières, la santé contre l’économie, les petits contre les gros…"

Les paysans ont besoin de confiance, de visibilité, d’avenir ! Notre force, à la FDSEA et dans le réseau FNSEA, est d’avoir une ligne définie par et pour les paysans !

L’absence de ligne… voilà tout ce qui caractérise nos gouvernants. Prenons l’exemple de l’emploi. Alors que l’on sait que la flexibilité est nécessaire pour permettre aux entreprises de s’adapter à leur environnement, et donc pour favoriser l’emploi, le gouvernement a proposé aux syndicats de lycéens (!!!) et d’étudiants de taxer plus lourdement les CDD pour favoriser les embauches en CDI. On croit rêver ! Le gouvernement cède à des énergumènes debout la nuit, et tourne le dos aux chefs des petites entreprises qui cravachent jour et nuit, toute l’année. Il est urgent que les politiques se rapprochent de ceux qui ont les pieds sur terre, et qui sont attachés à leur territoire.

 

La FDSEA vous donne rendez-vous

 

Nous sommes les héritiers des valeurs portées sans relâche par nos aînés : courage, persévérance, collectif, responsabilité, unité, engagement, intérêt général. C’est autour de ces valeurs que nous savons rassembler. Nous aurons l’occasion d’en faire la démonstration en 2017, dans le Finistère, lors du prochain congrès de la FNSEA qui se tiendra à Brest et, plus proche encore, lors des fêtes maritimes de Brest 2016. Attention au vent qui vient de l’ouest !

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui