Terra 29 mai 2017 à 08h00 | Par Chantal Pape

Les JA réclament une politique ambitieuse de renouvellement des générations

A peine les élections présidentielles terminées que déjà se profilent les Législatives ! Le 17 mai dernier, les Jeunes agriculteurs ont invité les candidats des huit circonscriptions finistériennes sur l'élevage de Mickaël et Frédéric Rannou, à Pleyben, afin d'échanger sur l'installation et le renouvellement des générations.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le 17 mai dernier, près d'une vingtaine de candidats et suppléants aux Législatives ont répondu à l'invitation des Jeunes Agriculteurs et se sont rendus sur un élevage laitier à Pleyben, pour échanger sur l'installation.
Le 17 mai dernier, près d'une vingtaine de candidats et suppléants aux Législatives ont répondu à l'invitation des Jeunes Agriculteurs et se sont rendus sur un élevage laitier à Pleyben, pour échanger sur l'installation. - © Chantal Pape

"Dans les 10 ans à venir, 50% des agriculteurs finistériens arriveront à l'âge de la retraite", indique Yvon Le Clec'h, responsable installation JA 29. Face à lui, ils sont une petite vingtaine de candidats aux élections législatives de juin prochain à avoir répondu à l'invitation. A ces futurs députés, les Jeunes agriculteurs commencent par rappeler que la diminution du nombre d'agriculteurs et leur manque de compétitivité face à leurs concurrents ont entraîné une érosion des volumes de production. "Pourtant, en Bretagne, 30% des emplois découlent de l'agriculture ou de l'agroalimentaire ! Il faut donner aux jeunes la possibilité d'entreprendre sur le territoire".

 

Viable, vivable et transmissible

 

"Sortons des clivages". Petit ou gros, bio ou conventionnel... : pour les JA, hors de question de promouvoir un quelconque modèle ! "Nous voulons une agriculture basée sur des capitaux familiaux, qui soit viable, vivable et transmissible". Attachés au parcours à l'installation, "qui a fait ses preuves puisque, 5 ans après leur installation, plus de 90% des jeunes sont encore en activité", les JA réclament que soit pérennisé le budget qui lui est alloué. "En 5 ans, il a été divisé par 4". Et que l'enseignement agricole soit renforcé. "L'agriculture a besoin de chefs d'exploitation et de salariés compétents".

Pour faciliter la transmission "et inciter les cédants à vendre à un jeune", les JA ont imaginé un nouvel outil, la DPTI, déduction pour transmission installation. "Cinq ans avant son départ en retraite, le futur cédant pourrait déduire une fraction de son bénéfice", détaille Stéphane Cornec. Défiscalisée, la somme sera pour partie prêtée au repreneur, charge à lui de rembourser sous une dizaine d'années, "sans intérêt pour le jeune et sans fiscalisation pour le cédant".

Mais, pour continuer à produire, les jeunes auront demain besoin de foncier. "Arrêtons de le gaspiller, lance le président des JA, qui plaide aussi pour une politique foncière favorable aux jeunes. Le pouvoir des Safer et le contrôle des structures doivent être renforcés".

Stéphane Cornec, président des JA, a profité de la présence de nombreux élus de conseils municipaux ou communautaires pour rappeler son attachement au Mangez français.
Stéphane Cornec, président des JA, a profité de la présence de nombreux élus de conseils municipaux ou communautaires pour rappeler son attachement au Mangez français. - © Chantal Pape

Halte aux distorsions de concurrence

 

"Nous devons nous battre à armes égales". Les JA réclament aussi la fin des distorsions de concurrence au sein de l'Union européenne et des surtranspositions françaises des normes. "Au sein des filières, il faut aussi que le producteur arrête d'être la variable d'ajustement et qu'il retrouve sa place".

Aux candidats aux Législatives, bien souvent élus de conseils municipaux ou communautaires, les Jeunes agriculteurs ont également rappelé leur attachement au Mangez français, "jusque dans vos cantines". Obtenu de haute lutte, l'étiquetage d'origine sur les produits tarde à se mettre en place. "On a obtenu le droit à l'expérimentation pour deux ans. Il faut que les contrôles commencent sans tarder...".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui