Terra 24 mars 2017 à 08h00 | Par Arnaud Marlet

Bienvenue dans l'usine de l'agroalimentaire 4.0

Début mars, le parc des expositions de Rennes Saint Jacques accueillait la 21e édition du Carrefour des fournisseurs de l'industrie agroalimentaire (CFIA). L'occasion d'aller à la rencontre de l'usine agroalimentaire du futur. Intelligence artificielle, algorithme, Big data, modélisation... Bienvenue dans l'usine 4.0, l'usine prédictive.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Baxter, le cobot qui range les barquettes.
Baxter, le cobot qui range les barquettes. - © Terra

À l'image de la plateforme "Recherche et développement" que l'on retrouve sur le Space, cela fait maintenant six ans que Bretagne Développement Innovation, Valorial et le CFIA collaborent pour présenter une thématique, à la croisée des filières. Après l'efficacité énergétique ou encore la réalité virtuelle, la plateforme a présenté cette année l'usine prédictive, autour de quatre pôles : client, produit, machine, et consommable. "On part des usages et on illustre par l'exemple", explique Jean-Paul Simier, directeur de la filière industries alimentaires chez BDI, qui précise que "dans l'agroalimentaire c'est important d'avoir conscience que ce sont les équipementiers qui amènent la technologie dans l'usine".

Alors concrètement, quelles peuvent être les applications des nouvelles technologies et de l'analyse des données à grande échelle ? Ils sont multiples. À l'image de ce modèle de prévision de consommation de chips en fonction de la météo. Ou encore de l'entreprise Cryolog qui présentait son procédé Topcryo. Il s'agit d'une pastille thermosensible microbiologique qui interprète l’impact du temps et de la température sur la conservation des produits par un changement de couleur du vert au rouge. Il est alors aisé de déceler les produits dont la chaîne du froid n’a pas été respectée.

Maintenance prédictive

Un peu plus loin sur la plateforme, on retrouve une illustration grandeur nature de maintenance prédictive, réalisé par l'entreprise OET, en collaboration avec EMA, RF-Track et Acsystème. Prévoir les défaillances avant qu’elles ne surviennent, tel est l’enjeu de la maintenance prédictive. Grâce à différentes techniques de mesure et d’analyse, il est possible d’évaluer l’état des équipements et de détecter les signes avant-coureurs de pannes. Capteur et analyse des données, permettent ainsi au robot de surveiller lui-même "sa santé" et d'anticiper la maintenance.

Si vous êtes impressionnés par les robots, vous le serez sans doute encore plus par les cobots, ces robots qui ont quelque chose "d'humain", ne serait-ce que par leurs "yeux". Si les robots sont efficaces pour les tâches répétitives, les cobots sont davantage à la hauteur lorsque le poste de travail doit évoluer en fonction des commandes, des saisons ou de la météo. Les chercheurs du Lab Sticc de Lorient vous présentent "Baxter". Doté d'un petit écran qui fait office de visage, Baxter peut ranger des barquettes dans un carton, empiler des boîtes... L'un de ses bras est équipé d'une pince, l'autre de ventouses.

Sur une chaîne de production, il collabore avec l'homme et reproduit les gestes que le salarié lui a appris, se permettant même de recalculer la trajectoire optimum de son bras pour aller au carton. Et si ses yeux sur la tablette pourraient presque faire sourire, le chercheur, lui, est trés sérieux : "Les yeux permettent l'interface entre l'homme et la machine, c'est primordial". Toujours est-il qu'avec Baxter et ses homologues l'objectif est de les programmer pour des gestes qui, à terme, peuvent provoquer des troubles musculo-squelettiques. Bienvenue dans l'usine du futur !

 

 

- © Terra

Plastobreiz primé

À l'image des Innov'Space, le CFIA remet chaque année, ses trophées de l'innovation. Plastobreiz, entreprise implantée à Auray a été récompensée pour son produit U Can, dans la catégorie emballages et conditionnements. Le caractère innovant du concept U Can repose sur l’assemblage de deux produits d’univers différents afin de proposer une nouvelle offre marché avec un produit 2 en 1. Il s'adresse aux industriels du secteur des boissons et du snacking.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes