Terra 13 octobre 2016 à 08h00 | Par Chantal Pape

Les Cuma expliquées aux élèves des écoles d'agriculture

Pour comprendre concrètement comment fonctionne une Cuma, rien de tel que d'échanger avec ses responsables, dans son hangar. C'est l'invitation que lance la FDCuma tous les deux ans à toutes les écoles d'agriculture du département. Et les échanges sont au rendez-vous !

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les 4 et 6 octobre, la FDCuma a reçu plus de 200 élèves des écoles  d'agriculture à Plonéis (photo) et Plounevez-Lochrist
Les 4 et 6 octobre, la FDCuma a reçu plus de 200 élèves des écoles d'agriculture à Plonéis (photo) et Plounevez-Lochrist - © Chantal Pape

Ce matin-là, ils sont une bonne centaine à débarquer en bus ou mini-bus sur le parking de la Cuma des châteaux, à Plonéis. Elèves en CAP, en Bac pro ou en BTS, en formation initiale ou en formation adulte, au lycée de Bréhoulou, du Nivot ou à la Maison familiale de Pleyben, ils se retrouvent d'abord autour d'un café, dans le hangar, avant de se partager en plusieurs ateliers.

 

Tous les deux ans

 

"Des journées comme celle-là, nous en organisons tous les deux ans, explique Alain Laurec, le directeur de la fédération départementale des Cuma. Et on en est déjà à la quatrième édition". Un groupe dans le nord du département, un groupe dans le sud, pour limiter les déplacements des élèves, des administrateurs mobilisés pour venir échanger avec les élèves... : la formule est maintenant bien rôdée. "Avec une petite nouveauté ! Avant, nous les invitions pour une matinée. Mais les ateliers étaient trop courts. Cette année, les jeunes sont venus avec leur pique-nique, pour une journée entière". Une journée programmée depuis longtemps déjà avec les établissements scolaires, ce qui peut toujours réserver quelques surprises... "Le maïs a 15 jours d'avance et beaucoup de chantiers sont en cours. Vous ne verrez donc pas l'ensileuse. Et les agriculteurs sont un peu moins nombreux que d'habitude", prévient Alain Laurec.

 

Trois ateliers

 

Cette année, trois ateliers sont au programme de la journée. "Réservation du matériel, facturation... : nous présentons concrètement le fonctionnement de notre Cuma", indique Gérard Guével, le président de la Cuma des châteaux. "Et nous détaillons les possibilités d'emploi au sein du réseau des Cuma", rajoute Pierre-Louis Le Cras, administrateur à la FDCuma.

Un peu plus loin, Alain Laurec fait le point sur la réglementation concernant la circulation des engins agricoles, un sujet qui intéresse au plus haut point ces jeunes, régulièrement en stage en exploitation et appelés à conduire tracteur ou télescopique. Et Boris Moal, animateur à la FDCuma, évoque les charges de mécanisation et les économies de carburant.

 

Du concret

 

"C'est du concret : ça plait à nos élèves". Du BPREA au BTS Acse en passant par la Terminale CGEA. le lycée de Bréhoulou, à Fouesnant, s'est déplacé en force à Plonéis. "La maîtrise des charges est au programme. Et la rencontre avec des professionnels est toujours très intéressante pour nos élèves", estiment Anne Bouilly et Viviane Launay, professeurs d'économie et de gestion.

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui