Terra 02 mars 2017 à 08h00 | Par Agra

De nombreux métiers agricoles ne sont pas pourvus par méconnaissance

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Neuf acteurs de l'emploi et de la formation ont interpellé les candidats à l'élection présidentielle sur le marché des emplois liés à l'agriculture, le 27 février au Salon de l'agriculture. "Nous manquons de visibilité. Nous devons faire (re)connaître de nombreux métiers agricoles aujourd'hui méconnus", explique Bernard Gardès, président de l'Anefa (employeurs et salariés de la production agricole). Selon la filière, 25 % des agriculteurs recrutent et 12 000 emplois salariés agricoles restent vacants chaque année. En production agricole, c'est notamment le cas en porc, bovin laitier, maraîchage, grandes cultures ou viticulture. Par ailleurs, l'Apecita (emplois cadres, ingénieurs et techniciens de l'agriculture et de l'agroalimentaire) constate que les offres d'emploi pour les Bac+5 manquent. Et dans le même temps, des emplois Bac+2/Bac+3 ne sont pas pourvus, marquant ainsi "un décalage entre la formation et le marché de l'emploi", selon Mylène Gabaret, directrice de l'Apecita.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui