Terra 16 février 2018 à 11h00 | Par Arnaud Marlet

Le retour de la valeur par la montée en gamme

À l'image des autres départements bretons, l'Ille-et-Vilaine a organisé une série de sept réunions la semaine dernière, sur la question du retour de la valeur ajoutée dans les exploitations. Il a notamment été question des États généraux de l'alimentation, des plans de filière et de l'objectif de montée en gamme.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les attentes des consommateurs évoluent, et avec elles les circuits de distribution.
Les attentes des consommateurs évoluent, et avec elles les circuits de distribution. - © Guillaume Perrin

Si la participation n'a pas toujours été au rendez-vous de ces "réunions d'hiver", les échanges n'en n'ont pas moins été riches. En effet, le monde bouge à toute vitesse et l'agriculture n'échappe pas à la règle. Les États généraux de l'alimentation ouvrent des perspectives nouvelles pour l'agriculture française : évolutions des pratiques commerciales, réorganisations, nouvelles organisations de producteurs, plans de filières. Mais concrètement qu'est-ce que cela veut dire sur une exploitation ? Comment traduire les attentes des consommateurs, comment les transformer en opportunités ? Premier constat, et non des moindres, le revenu des agriculteurs est en baisse depuis dix ans, et c'est bien cet état d'urgence qui a été le moteur des États généraux de l'alimentation. "Sur les dix dernières années, en parallèle de la volatilité, on a vu une dégradation significative des revenus", confirme Marcel Denieul, président de la chambre d'agriculture et présent à la réunion organisée à Rennes mercredi 7 février.

"On mange comme on vit"

Urbanisation, métropolisation, marchandisation, salarisation, féminisation, numérisation… Mais aussi recherche d’une alimentation plus fonctionnelle... Réduction et fractionnement des temps alimentaires, nouveaux circuits de distribution... Nouvelles valeurs et tendances montantes.... "Partout, on mange comme on vit, les attentes des consommateurs évoluent et la question est donc comment ramener de la valeur dans les exploitations, en répondant à ces attentes ?", interroge Pascale Gelin, directrice de la chambre d'agricultrice. C'est toute la question et les États généraux de l'alimentation ont livré plusieurs pistes, à l'image de la différenciation et de la segmentation. Mais concrètement, la montée en gamme, c'est quoi ? "C'est à la fois valoriser ce qui est déjà fait, être à l’écoute du consommateur, et répondre par des produits adaptés à ces demandes. Il faut aussi que les agriculteurs se rapproprient l’avenir de leur filière", répond Marcel Denieul.

C'est dans cette optique que chaque filière s'est penchée sur cette question, à travers l'écriture des plans de filière qui s'attachent à mettre en avant les bonnes pratiques mais aussi des pistes de segmentation et de gamme supérieure. Si le bio est souvent considéré comme le chemin vers la gamme supérieure, la segmentation offre aussi de multiples possibilités, à l'image de ce que met en place la marque "Lait de pâturage" dans la production laitière. Quoiqu'il en soit, le projet de loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable devra apporter des réponses concrètes aux agriculteurs, avec une meilleure rémunération à la clé. Comme souvent, il n'existe pas une solution miracle mais différents leviers à actionner. Les États généraux peuvent être un levier, la PAC et les politiques territoriales en sont d'autres à ne pas négliger.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui