Terra 30 juin 2016 à 08h00 | Par Arnaud Marlet

500 personnes aux portes ouvertes Innov'action

Environ 500 personnes se sont rendues du 21 au 24 juin sur les sept exploitations du département qui participaient à l'opération Innov'action. Retour en images sur ces journées riches en échanges et en partage d'expérience.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
A la Chapelle Thouarault, l'exploitation de Jérôme Tardif a présenté  son parcours vers une conversion en agriculture biologique avec un focus  sur l'affouragement en vert, ses bénéfices et ses contrainte A Domagné, c'est l'organisation du travail qui était à l'honneur  avec l'embauche d'un salarié partagé avec un autre employeur. A Guipel, le Gaec Denais a présenté les travaux du groupe GIEE-Geda sur l'entretien et l'exploitation  des bords de champ avec une approche économique et sur le temps de travail. La ferme du lycée agricole de Saint-Aubin-du-Cormier a présenté toutes les actions mises en place pour aller vers plus d'autonomie protéique en élevage bovins viande.

"Les échanges ont été très riches, avec des visiteurs qui venaient découvrir ce qui se fait ailleurs et ce qu'ils peuvent adapter sur leur exploitation". A l'heure de faire le bilan des Innov'action, dont c'était cette année la 8e édition, Jean-Baptiste Mainsard, élu à la chambre d'agriculture, affichait un large sourire. Ainsi, malgré des vrais thèmes de fond, la fréquentation et l'intérêt des visiteurs ont été au rendez-vous. "Nous avons cherché à aborder des thèmes en lien avec la conjoncture, afin de proposer des pistes de réflexion pour améliorer les conditions de travail, baisser les coûts de production, diversifier sa production, aller vers plus d'autonomie protéique....", ajoute Jean-Baptiste Mainsard. A l'image de l'exploitation de Stéphane Charrier, à Javené, une ferme en recherche d'autonomie protéique  sur un terroir à fort potentiel de production en maïs. "Je fais évoluer mon système depuis quatre ans, afin d'être moins dépendant des marchés et l'objectif est d'aller le plus loin possible, par l'expérimentation mais avec un système qui est adapté à mon exploitation", souligne l'éleveur. Sur chaque ferme, les agriculteurs ont donc été nombreux à venir chercher leurs propres solutions, se renseigner sur des pratiques, guidés par les exploitants et des techniciens de la chambre d'agriculture. Et c'est d'ailleurs là toute la philosophie des Innov'actions.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes