Terra 17 juin 2016 à 08h00 | Par Emmanuelle Le Corre

Innov'action : Economiser l'énergie en élevage porcin

Des idées, de l'autoconstruction, des systèmes efficaces : à la Scea de la Noé Fontaine à Trédias, des moyens d'économiser l'énergie en élevage porcin ont été mis en place à moindre coût. A découvrir le 24 juin, dernier jour du programme Innov'action.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'air du couloir d'engraissement traverse la salle d'engraissement pour capter des calories au travers de tuyaux.
L'air du couloir d'engraissement traverse la salle d'engraissement pour capter des calories au travers de tuyaux. - © terra

Vendredi 24 juin dans le cadre d'Innov'action, la Scea de la Noé Fontaine, naisseur-engraisseur à Trédias, présentera des systèmes économes en énergie présents à plusieurs endroits de l'élevage. Dans cette période très délicate, notamment en élevage porcin, il est évident que la réduction des charges en élevage est une préoccupation récurrente.
Un échangeur air-air autoconstruit
Alain Tiengou avec son salarié Romain ont construit eux-mêmes un système d'échangeur de type air-air, qui récupère les calories des salles d'engraissement pour les restituer aux salles de post-sevrage. L'air frais venu de l'extérieur circule dans deux salles d'engraissement (132 places x 2) au travers de 180 m de tuyaux en acier galvanisé d'un diamètre de 20 cm. Cet air "réchauffé" débouche dans le couloir de post-sevrage, via une gaine isolée. Cet air "réchauffé" alimente les combles et arrive dans les salles de post-sevrage (625 places) au travers d'un plafond perforé.

L'air réchauffé arrive dans le couloir des PS par une gaine, avant d'alimenter les combles des salles. Une trappe by-pass automatisée fait passer plus d'air quand la température du couloir des PS dépasse 12°C.
L'air réchauffé arrive dans le couloir des PS par une gaine, avant d'alimenter les combles des salles. Une trappe by-pass automatisée fait passer plus d'air quand la température du couloir des PS dépasse 12°C. - © terra

Un coût maîtrisé pour un gain énergétique
Des mesures de température ont été réalisées par la chambre d'agriculture en mai dernier à l'entrée et à la sortie des tuyaux. Le gain moyen de température s'élève à 4,7°C sur le mois après le passage en salle d'engraissement. Plus la température est basse, plus le gain est important : à près de 11°C en couloir d'engraissement, le gain atteint alors 6,8°C.
Pour l'éleveur qui a investit 4 000 € en matériaux, l'opération est intéressante : il estime que sur la base d'un réchauffement de l'air de 5 °C en post-sevrage en moyenne sur 6 mois, il économise 1 800 € sur sa facture d'électricité. "Avec la nouvelle facturation de l'électricité, la maîtrise des coûts énergétiques est une priorité", indique l'éleveur.
A découvrir également sur l'élevage, un second système plus classique d'échangeur air-air en post-sevrage, la fabrication d'aliment à la ferme, la fosse couverte, le brassage de lisier économe, les matériels de bineuse et déchaumeur-mécanique grande largeur.
L'élevage de 250 truies naisseur-engraisseur comprend 3 UTH et 112 ha.

A voir aussi le 24 juin lors de la porte ouverte

Depuis trois ans, un groupe de pilotage composé d'agriculteurs, sur le bassin versant de l'Arguenon, étudie une stratégie d'implantation des couverts végétaux sur des microparcelles avant moisson. "L'idée est d'avoir un sol couvert au maximum pour éviter les fuites d'azote et l'érosion des sols", résume Alain Tiengou. L'autre raison est d'améliorer la qualité de mise en place (concurrence avec les adventices après récolte) et décaler aussi la période de travaux.
Le prototype dans sa phase de développement est à découvrir ce vendredi 24 juin après-midi à la Scea de la Noé Fontaine avec trois démonstrations. Remarques et échanges sont les bienvenus.
Le projet est piloté par la chambre d'agriculture, le groupe local de professionnels et le syndicat mixte Arguenon-Penthièvre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui