Terra 21 avril 2016 à 08h00 | Par Chantal Pape

A la découverte des métiers verts

Pour attirer chefs d'exploitation et salariés et réussir le défi du renouvellement des générations, la profession agricole multiplie les actions de communication envers le grand public. Mardi dernier, 200 élèves des collèges de Quimperlé communauté ont pu découvrir toute la diversité des métiers que propose le secteur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le 19 avril dernier, 200 élèves de Quimperlé communauté ont pu découvrir la diversité des métiers que propose l'agriculture, en découvrant deux exploitations. Ici à la SCEA de Praténou, à Locunolé, où ils ont été accueillis par Maryse, Jean-Michel et Olivier Daniel.
Le 19 avril dernier, 200 élèves de Quimperlé communauté ont pu découvrir la diversité des métiers que propose l'agriculture, en découvrant deux exploitations. Ici à la SCEA de Praténou, à Locunolé, où ils ont été accueillis par Maryse, Jean-Michel et Olivier Daniel. - © Chantal Pape

"Durant toute l'année scolaire, on mène un travail sur l'orientation. C'est bien de venir voir sur le terrain de quoi on parle". Comme cette professeure principale de 4ième du collège de Kerbertrand, 5 collèges de Quimperlé communauté ont proposé à leurs élèves de découvrir les métiers de l'agriculture. Et, mardi dernier, de Scaër, Bannalec ou Moëlan sur Mer, ils ont pris le bus pour se rendre en matinée sur deux exploitations de leur secteur. Et, après un déjeuner pris en commun, des ateliers leur ont présenté les différents métiers du secteur agricole, en lait, porc, légumes, machinisme, pépinières...

 

Un agriculteur sur deux à remplacer

 

"Sur le territoire de Quimperlé communauté comme sur l'ensemble du Finistère, plus d'un agriculteur sur deux est âgé de plus de 50 ans et va partir en retraite dans les 10 ans qui viennent", rappelle Olivier Roué, le président de l'AEF, l'Association emploi formation. Le renouvellement des générations est un formidable défi que devra relever le secteur, qui embauche aussi de plus en plus de salariés.

"Il faut donner envie aux jeunes de venir travailler en agriculture". Mais les clichés ont la vie dure. "Nos métiers ont beaucoup changé, affirme Nicole Morizur, élue à la chambre d'agriculture. Ils sont passionnants, permettent un contact avec le vivant, plantes ou animaux, requièrent une haute technicité. Et permettent de trouver un emploi sur nos territoires". Un message que la chambre d'agriculture et l'AEF font passer à différents publics tout au long de l'année. Et comme ils l'avaient fait l'an passé à Landivisiau, ils ont décidé de cibler les élèves de 4ième, et n'ont eu aucun mal à convaincre les élus de Quimperlé communauté de s'associer à leur démarche.

"Ici, 40% des emplois sont industriels, dont la moitié en agro-alimentaire", indique Sébastien Miossec, le président de Quimperlé communauté. Si on veut qu'il y ait, demain encore, de la transformation sur notre territoire, il est indispensable d'y conserver la production".

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui