Terra 15 février 2018 à 10h00 | Par Catherine Perrot

L’injection est l’avenir de la méthanisation

Ce n’est rien de moins que le plus gros projet d’injection de biogaz en France ! Le 8 février, dans le cadre du salon Biogaz Europe à Nantes, GRDF et la Cooperl Arc Atlantique ont officialisé la signature d’un contrat d’injection et de raccordement au réseau pour le gaz produit par le méthaniseur de la coopérative, Emeraude bio-énergie, situé à Lamballe (22).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Signature du contrat d’injection et de raccordement de Lamballe, par Chantal Rougebief, directrice client-territoire de GRDF ouest et Franck Porcher, directeur industrie de l’environnement à la Cooperl Arc Atlantique.
Signature du contrat d’injection et de raccordement de Lamballe, par Chantal Rougebief, directrice client-territoire de GRDF ouest et Franck Porcher, directeur industrie de l’environnement à la Cooperl Arc Atlantique. - © Terra

Après avoir été accusée de tous les maux environnementaux, la production porcine bretonne a depuis de nombreuses années repris la main sur tous les sujets liés aux éventuelles nuisances. La Cooperl est en pointe sur ce sujet pour pérenniser l’activité de ses 2 700 adhérents et ses 7 000 salariés. Ainsi Emeraude bio-énergie produira du biogaz à partir de 156 000 t de coproduits organiques d’origine agricole et agroalimentaire. Une centaine d’exploitations sont directement concernées par la fourniture de lisier (40 000 t). À terme, le méthaniseur injectera 79 millions de kWh de gaz par an, soit l’équivalent de la consommation de 3100 maisons, dans le réseau de la ville de Lamballe : un vrai projet d’économie circulaire !

30 unités d'injection en 2020

En Bretagne, quatre unités d’injection directe de biogaz dans le réseau sont déjà en service. En 2020, elles seront 30 ! En Pays de la Loire, le secteur est également très dynamique. La Région a soutenu financièrement dix projets de méthanisation, dont six en injection directe. Trois premières stations d’avitaillement en biogaz ont ouvert en 2017 (Mortagne sur Sèvre, Château-Gontier et La Chaize le Vicomte), sur 19 prévues. À l’occasion du salon Biogaz Europe, les Pays de la Loire ont annoncé vouloir renforcer leur coopération avec GRDF et GRT gaz, dans l’ambition d’être "la première région à atteindre les 30 % de gaz renouvelable dans les réseaux".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui