Aller au contenu principal

Transmettre son exploitation : un acte citoyen

C'est cette semaine que se déroulait la sensibilisation à la transmission. Pour lancer l'événement, un rendez-vous était donné à Balazé (35), ou Emmanuel Jeusse a repris l'exploitation de Michel Painchaud.

De gauche à droite, Emmanuel Jeusse, Michel Painchaud et Danielle Even.
De gauche à droite, Emmanuel Jeusse, Michel Painchaud et Danielle Even.
© terra

Emmanuel et Michel, c'est l'exemple d'une transmission. Salarié chez un voisin, quand Emmanuel Jeusse apprend que la ferme de Michel Painchaud va être à reprendre, les deux hommes ne vont pas traîner à se mettre d'accord. Le diagnostique de reprenabilité est fait par l'Adasea, et Michel parraine Emmanuel pendant 6 mois. Il reprend l'outil de travail, les bâtiments, et un peu de terre, Michel louant le reste. Mais transmettre son exploitation n'est pas toujours aussi simple, surtout lorsque l'on a pas anticipé. Les structures syndicales ou professionnelles ont depuis longtemps une politique d'engagement sur l'installation. En revanche, quid de la transmission ? Pourtant l'enjeu est énorme. "Dans les 10 ans, il y aura 48% des exploitations bretonnes qui seront à reprendre", constate Danielle Even, élue à la chambre d'agriculture de Bretagne. Quand on ajoute à cette donnée le vieillissement que connaît le monde agricole, on comprend mieux l'importance d'anticiper la transmission de son exploitation, pour  se donner le temps de se poser les bonnes questions. Avec pour tous les acteurs qui interviennent sur cette question, la volonté de voir la transmission, en faveur de l'installation. Ce qui est dans la réalité est loin d'être toujours le cas : bien que le cédant soit au départ favorable à la transmission en faveur de l'installation, seule une exploitation sur trois permet l'installation d'un jeune, soit pour notre région, un solde négatif d'environ 1000 exploitations par an. Cette tendance est le fruit d'une évolution du monde agricole vers celui de l'entreprise, avec un développement du statut sociétaire, auquel il faut ajouter un contexte économique changeant, et une forte pression foncière, qui ne font que compliquer les dossiers. En réunissant tous les acteurs de la transmission, le CRIT* a pour objectif est d'apporter des solutions pour faciliter ces reprises, car, comme l'a souligné Danielle Even, "l'enjeu pour la Bretagne, est de conserver une agriculture diversifiée, forte et créatrice d'emplois".

Arnaud Marlet

* Le CRIT réunit l'ensemble des acteurs de l'installation en agriculture (jeunes agriculteurs, chambres d'agriculture, JA, FRSEA, Confédération paysanne, Réseau Impact), sous l'égide de l'Etat et du Conseil régional.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Albane et Sébastien ont ce "goût à traire"
"Que les jeunes n’aient pas peur de s’installer, c’est prenant mais il y a plein d’avantages !". Albane Le Gal et Sébastien…
Nouvelle convention collective nationale pour l’agriculture en 2021
À partir du 1er avril 2021, une convention collective nationale couvrant toutes les entreprises et les salariés de la production…
Son foncier permet une installation et restructure deux exploitations
Producteur de lait à Poullan sur Mer (29), Jean-Claude Péron, 57 ans, souhaitait lever le pied. Après réflexion, il décide de…
Former 150 jeunes chaque année
Le groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son centre de formation va ouvrir cette année. 150 jeunes y seraient formés…
Demain 10 000 ha de Leggo !
Dans le cadre de l'ambition française de développement de l'autonomie protéique, le grand ouest se fixe pour objectif de répondre…
Agriculture : bienvenue en 2030 !
L’année 2021, débute. Après une année particulière, qui aura marqué les esprits, mais aussi un tournant dans le monde agricole et…
Publicité