Aller au contenu principal

Gîtes de France
115 propriétaires découvrent Morlaix et sa région

Le 6 mai dernier, c'est sous un soleil radieux que 115 propriétaires du relais finistérien des Gîtes de France ont découvert le circuit "à fer et à flots" au départ de Morlaix. A charge pour eux, dès cet été, d'en assurer la promotion auprès des vacanciers !

"Les propriétaires doivent être des ambassadeurs de notre région". C'est en partant de ce constat que le relais finistérien des Gîtes de France a lancé, il y a quelques années déjà, les Eductour, une dizaine de journées ou demi-journées de visites guidées à travers le département, tous les ans, sur des thèmes aussi variés que l'architecture, la peinture, la nature... "Les dernières ont eu lieu à Pont Croix, Concarneau, au musée des Beaux-Arts de Quimper ou dans les enclos paroissiaux, se souvient Yolande Guerrot-Damien, chargée d'organiser ces visites aux Gîtes de France. A chaque fois, nous avons entre 10 et 25 inscrits. Cette fois, nous avons été débordés : il a fallu limiter les inscriptions au nombre de places sur le bateau. Et il y avait une liste d'attente".

Un double défi

Il faut dire que le programme "à fer et à flots" auquel étaient cette fois conviés les propriétaires de gîtes, de chambres d'hôtes ou de campings à la ferme est particulièrement alléchant, puisqu'il combine l'accès au premier étage du viaduc de Morlaix, un voyage en autorail de Morlaix à Roscoff, un passage en bateau sur l'île de Batz, pour un déjeuner et une découverte de l'île, puis une mini-croisière dans la baie et sur la rivière de Morlaix.

"Le circuit à fer et à flots a été lancé il y a 10 ans, rappelle Joseph Seité, à la fois maire de Roscoff, président de l'association à fer et à flots ... et adhérent aux Gîtes de France depuis une quinzaine d'années. A l'époque, nous voulions répondre à un double défi : conserver la ligne ferroviaire Morlaix-Roscoff, menacée de fermeture, en y augmentant le trafic, et créer de nouveaux emplois autour du tourisme". Dix ans plus tard, le pari est en passe d'être gagné. "La fréquentation n'a cessé d'augmenter et nous accueillons désormais 8 000 passagers par an, y compris des groupes déjà constitués qui affrètent un bateau. Et, si nous avons démarré uniquement avec des bénévoles, nous avons, depuis, embauché une permanente".

 En pratique

D'avril à octobre, le circuit "à fer et à flots" propose des départs du port ou de l'office de tourisme de Morlaix, en fonction des marées. Certaines dates incluent aussi la visite du château du Taureau. Renseignements et réservation au 02 98 62 07 52, ou sur le site www.aferaflots.org

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
Les agriculteurs sous la loupe de l'Insee
Les chiffres agricoles de l'Insee confirment les impressions du terrain mais alertent sur la baisse du nombre d'agricultrices. En…
Publicité