Aller au contenu principal
Font Size

Champs et phytos :
1400 agriculteurs en quête d'idées

C'est avec un attrait tout particulier pour le local phytosanitaire et l'aire de remplissage que les agriculteurs sont venus en nombre aux 28 portes ouvertes organisées par les chambres d'agriculture, bénéficiant de-ci de-là d'interventions appréciées de la MSA et des FD Cuma.

Une opération réussie tant par la fréquentation que par le succès de ces animations auprès des agriculteurs.
Une opération réussie tant par la fréquentation que par le succès de ces animations auprès des agriculteurs.
© TERRA
Faisant logiquement suite aux réunions d'informations animées par les chambres d'agriculture en ce début d'année, les portes ouvertes du mois de juin étaient vouées à apporter des éléments concrets à l'application de la réglementation phytosanitaire. Selon le programme de la porte ouverte et probablement l'intérêt porté localement à la question, la fréquentation fut variable d'une porte ouverte à l'autre: en moyenne 50 personnes, et jusqu'à 150 sur certains sites, avec un total tout de même d'environ 1400 dans la région.

Le local phyto au centre des attentions
Les agriculteurs eux-mêmes se sont mobilisés pour présenter leur installation à d'autres exploitants venus prendre des idées. Sur l'ensemble des sites, une diversité d'aménagement du local phyto et de l'aire de remplissage était donc présentée: du minimum obligatoire à des installations plus élaborées, majoritairement, ayant été mises en avant, des réalisations fonctionnelles et à moindre coût.
Les animations de la chambre d'agriculture ont été appréciées, ainsi que l'ensemble des supports utilisés tels que panneaux d'information et fiches pratiques. Les intervenants ont notamment rappelé la réglementation, ce qui a permis de distinguer le fonctionnel de l'obligatoire. Les aspects de rangement de produits phytosanitaires ont aussi été abordés, parfois avec des démonstrations en temps réel.
En outre, la MSA est intervenue pour des conseils de protection. Les fédérations de Cuma se sont également mobilisées pour l'opération, avec en particulier des démonstrations très prisées d'entretien de bords de champ et de bandes enherbées, et la présentation de matériel innovant en matière de pulvérisation.
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Méthanisation : un procédé d’avenir, moyennant quelques précautions
L’affaire a fait grand bruit dans le Finistère : en début de semaine dernière, une fuite provenant d’une unité de méthanisation a…
Une nouvelle équipe chez les Jeunes agriculteurs
S’ils ont tenu leur assemblée générale juste avant le confinement, le Covid a ensuite bloqué les élections du Bureau et du…
Valens, le nouveau verrat équilibré d’Axiom
La firme génétique met sur le marché un nouveau verrat dont l’objectif est de répondre aux exigences des producteurs français.…
Maïs : estimer sa date de récolte
Point de situation des maïs à la mi-août. Les premières récoltes sont attendues dès la fin août pour la moitié sud de l'Ille-et-…
Publicité