Aller au contenu principal

Production laitière
2007, une année atypique

Si 2007 a été une année atypique pour les producteurs de lait, il en a, forcément, été de même pour les résultats du contrôle laitier. Le point en quelques chiffres.

Jo Jaouen, président de Bretagne contrôle laitier Finistère, et Véronique Boyer, directrice
Jo Jaouen, président de Bretagne contrôle laitier Finistère, et Véronique Boyer, directrice
© Terra

"En fin de campagne, la priorité a été de produire le lait supplémentaire autorisé", a rappelé le contrôle laitier lors de son assemblée générale, le 19 juin dernier à Landerneau. "Deux leviers ont été utilisés : l'augmentation des effectifs et la distribution de concentrés". Ainsi, les effectifs ont progressé de 4 à 5 vaches sur la seconde partie de la campagne, contre une de plus au premier semestre. Et l'effectif moyen par étable contrôlée est passé de 46,6 à 49,5 laitières, de 76,7 à 80,1 UGB.

Moins de réformes

Dans le même temps, la production moyenne par vache a diminué de plus de 50 kg, passant de 7 956 à 7 894 kg. "L'humidité du printemps a rendu la gestion de l'herbe délicate et a limité l'ingestion", explique le contrôle laitier. Le taux protéique est resté relativement stable, passant de 32,1 à 32,3 gr/kg, tandis que le taux butyreux poursuit sa baisse de 0,5 point par an, entamée il y a 4 ans, et se situe désormais à 40,5 gr/kg. "Il faut y voir l'effet de la génétique".
Si, depuis des années, le taux de réforme oscillait entre 30 et 34%, il a fortement chuté sur la dernière campagne, pour se situer à 22% seulement. "Il est la conséquence du décalage des réformes pour permettra la réalisation du quota", analyse le contrôle laitier. "Mais ce résultat est conjoncturel et sans doute y aura-t-il un recalage l'an prochain". Dans le même temps, l'intervalle vêlage-vêlage augmente de 4 jours. "On a inséminé tardivement des vaches que l'on pensait réformer".

Plus de concentrés

Pour faire plus de lait, une des solutions consistait aussi à distribuer plus de concentrés. Une solution que bon nombre d'éleveurs ont choisie, puisque les quantités distribuées ont augmenté de 8%, passant de 120 à 130 gr/kg de lait. "La différence apparaît surtout sur le second semestre, l'augmentation avoisinant les 20 g/kg de lait, soit près de 0,5 kg par vache et par jour". Hausse de la consommation et hausse du prix se sont conjuguées, entraînant une augmentation du coût de production de 8 €/1 000 kg de lait.

Naissance de BCLO

L'assemblée générale a aussi été l'occasion de voter la fusion des trois contrôles laitiers du Finistère, des Côtes d'Armor et du Morbihan au sein de BCLO, Bretagne contrôle laitier ouest. "Ce projet n'est pas le fruit d'une obligation réglementaire, précise Jo Jaouen, le président du contrôle laitier finistérien. Nous avions une vision partagée de l'avenir et de nos métiers, l'envie d'être ensemble pour progresser et faire progresser nos adhérents".

 

Le contrôle laitier en quelques chiffres

2 525 adhérents, soit 75% des producteurs laitiers du Finistère,
123 700 vaches contrôlées, ce qui représente 90% de la collecte,
90 000 heures de conseil.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Quand agriculteur et apiculteur travaillent de concert
Voilà 4 ans déjà que Frédéric Mésangroas, producteur de porcs à Plouigneau (29), accueille les ruches de Daniel Le Louët. Au fil…
Le retour très controversé des protéines animales transformées
Le 14 avril dernier le Standing Committee on Plants, Animals, Food and Feed (Scopaff - en français Comité permanent des végétaux…
Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Choucas des tours : que faire pour limiter les dégâts à l’agriculture ?
Cette année encore, les dégâts de choucas des tours sur les semis de maïs sont nombreux. Et les agriculteurs des environs de…
Publicité