Aller au contenu principal

cours du porc
27 % des éleveurs dans le rouge

Faiblesse du cadran, envol des prix de l'aliment. "19 % des éleveurs ont un prix d'équilibre supérieur à 1,35 du kg dans le Morbihan, 8 %  supérieur à 1,45, autant dire que 27 % sont mal", résume Yves Lanoë, conseiller en gestion du CER France Morbihan. A la clôture du deuxième semestre 2009 et du premier 2010, dans les ateliers porcins du Morbihan, les chiffres ne sont pas roses comme l'indique la dispersion des prix d'équilibre observée sur cette période où le  porc a été payé 1,298 euro/kg. 35 % des éleveurs ont réussi à maintenir leur prix d'équilibre sous la barre des 1,25 euro/kg. Des écarts importants subsistent entre le tiers supérieur et le tiers inférieur d'entre eux :  0,10euro/kg.  Ceci est à mettre en perspective avec les 31 000 euros de revenu moyen par UTH familial dégagés en production porcine, toujours dans le département du Morbihan, sur les 5 dernières années (voir tableau). Une moyenne qui ne reflète pas les écarts importants entre structures. Toutes les performances techniques gagnées en moins de 10 ans (plus 500 kg produits par truie et 0,3 point d'indice de consommation) sont loin d'avoir été engrangées par les producteurs.Rappelons que le prix d'équilibre est le prix auquel il faudrait vendre son produit pour ne pas enregistrer de perte.Claire Le Clève

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
Les agriculteurs sous la loupe de l'Insee
Les chiffres agricoles de l'Insee confirment les impressions du terrain mais alertent sur la baisse du nombre d'agricultrices. En…
Publicité