Aller au contenu principal

2e ciné-campagne à Châtillon en Vendelais

Ce n'est pas parce qu'on est une petite commune de 1 600 habitants dans la campagne vitréenne qu'on ne peut pas offrir un accès à la culture et inviter des réalisateurs. Du 5 au 11 décembre, Châtillon en Vendelais organise son 2e festival "ciné-campagne".

Le festival ciné-campagne à Châtillon en Vendelais
Le festival ciné-campagne à Châtillon en Vendelais
© Terra
Pour la deuxième fois, le cinéma associatif de Châtillon en Vendelais fait son festival sur la ruralité. Pendant une semaine, films et débats vont s'enchaîner. "Cette année, en réponse à des demandes exprimées l'an dernier, nous avons choisi de centrer notre choix de films autour de la place des femmes dans la campagne", explique Roland Berhault, le président du cinéma associatif.
Un choix qui se révèle varié, tant dans la période (depuis "riz amer", film italien de 1948 jusqu'aux récents "je vous trouve très beau" et "le fils de l'épicier") que dans le genre, avec des documentaires et des fictions. "L'amplitude dans le temps permet de voir l'évolution de la place des femmes en agriculture, confie Roland Berhault. La présence des grands témoins, comme Laure Adler, Annette Dutertre et les femmes qui ont participé à ces films, nous permettra d'échanger sur le regard que portent les agricultrices sur leur profession, sur la place que leur offre la société mais également sur des sujets plus délicats comme le célibat en agriculture ou l'image du métier". C'est une volonté forte des bénévoles qui portent le cinéma associatif et son festival, ne pas venir consommer un film mais aller au-delà, échanger, dialoguer. "Nous avons toujours voulu faire de notre cinéma associatif un lieu de paroles, souligne Roland Berhault. Nous ne sommes pas dans une programmation stéréotypée, des films que l'on voit partout. Nous voulons proposer des films différents, permettre aux gens de se parler après la projection, d'échanger leurs expériences, leurs points de vue". A n'en pas douter ce 2e ciné-campagne sera une bonne moisson de moments forts et de débats enrichissants.
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Quand agriculteur et apiculteur travaillent de concert
Voilà 4 ans déjà que Frédéric Mésangroas, producteur de porcs à Plouigneau (29), accueille les ruches de Daniel Le Louët. Au fil…
Le retour très controversé des protéines animales transformées
Le 14 avril dernier le Standing Committee on Plants, Animals, Food and Feed (Scopaff - en français Comité permanent des végétaux…
Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
L’agriculture intensive et le hors sol : une chance pour la Bretagne

Productiviste, industrielle et intensive à outrance : voilà les qualificatifs réducteurs et mensongers dont certains ne…

Publicité