Aller au contenu principal

4470 factures déposées à Entremont Alliance
4 350 000 euros dus aux producteurs

Le temps presse. L'ardoise est salée. Elle s'élève à 4 350 412 euros. C'est le montant des 4 470 factures récoltées pour les mois de mai et juin 2009, auprès des 2229 producteurs livreurs, adhérents à l' AEBEA*. La créance a été déposée, vendredi dernier à l'usine Entremont de Malestroit. Une dette de plus pour l'industriel dont la reprise de l'outil est attendue au plus vite.

 

10h30. Ambiance pesante, vendredi matin dernier dans l'enceinte de l'usine Entremont Alliance de Malestroit. Une petite centaine de producteurs de l'association s'y est rassemblée. Les visages sont fermés. "C'est dur, très dur, je jongle avec les factures", confie une jeune exploitante. "En arrêtant d'être auxiliaire de vie et en m'installant avec mon mari, il y a 18 mois, je ne réclamais pas des mille et des cents, juste que nous vivions de notre métier, mais là!", avoue, découragée, la jeune femme. Plus tard, devant Jo Lancien, directeur amont du groupe Entremont Alliance et son adjoint, Patrick Wecsxteen, elle reposera, avec détermination, la même question. "Qu'est ce que je dis à ma banque ? Faire un trou pour en boucher un autre ? Répondez moi s'il vous plait" ? Le malaise est palpable.

 

1700 euros dus à chaque exploitation

 

Entre temps, six cartons ont été extraits des voitures. Six cartons pour contenir les 4 470 factures recensées et dont le montant moyen s'élève à 1700 euros, par exploitation. C'est le manque à gagner des paies de lait des mois de mai et juin 2009. Deux mois de non respect du prix du lait, fixé par l'accord interprofessionnel, auquel Le groupe Entremont Alliance a dérogé. Ce avant qu'un nouvel engagement de l'actionnaire majoritaire**, le 17 juillet dernier, à payer 245 euros des 1000 L. 4 350 412 euros manquent aujourd'hui cruellement aux trésoreries des 2229 exploitations qui ont décidé, via leur adhésion à l'AEBEA d'en faire une action de réclamation groupée. 11 h, Maître Mallinge, huissier de justice à Ploërmel, remet officiellement aux deux cadres du groupe, la créance. Pour les retardataires, un autre dépôt est prévu d'ici une dizaine de jours.

 

Réponse fin août

 

Mais qu'en est il pour l'avenir ? "Le dossier n'est pas finalisé, il est lourd. Seul l'actionnaire majoritaire (le belge Albert frère, ndlr) est en mesure de parler du dossier" , botte en touche Jo Lancien, directeur amont. "L'effort que nous avons consenti sur deux mois ne doit pas être caduque, nous attendons la réponse de la réorientation industrielle pour la fin août", prévient Pascal Nizan, président de l'association, et producteur à Lanouée (56). "Cela fait un an que vous nous menez en bateau", explose un producteur. " Vous avez fait des erreurs stratégiques. Maintenant que vous êtes dans le trou, vous vous voudriez nous les faire payer. Certainement pas", poursuit –il en traduisant l'exaspération des producteur. "Au premier septembre, il faudra une réponse, si l'engagement n'est pas respecté, ce sera de la responsabilité d'Entremont, il y a eu un accord le 3 juin à 262 euros, il devra être tenu", mettent en garde les représentants de l'AEBEA. Affaire à suivre

 

Claire Le Clève

 

*Association des Eleveurs de Bretagne Apporteurs de lait à Entremont Alliance.

**Le groupe CNP, d'Albert frère, détient 63,5 % des parts d'Entremont Alliance, le reste par la coopérative Unicopa. Entremont Alliance est le troisième opérateur de lait en France avec 4200 producteurs en Bretagne (sur 5500) et tout autant de salariés. Les dettes du groupe s'élevaient, à la fin du premier trimestre 2009, à 480 millions d'euros.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
Le projet Egalim II du député Besson Moreau est sur la table
Le député LREM de l’Aube Grégory Besson-Moreau a enfin divulgué sa proposition de loi sur les relations commerciales dans le…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
Publicité