Aller au contenu principal

Tempête Dirk et inondations
9 millions d'euros selon Groupama.

Alors que Météo France maintenait encore en ce début de semaine son bulletin d'alerte orange et de vigilance crues pour les 6 secteurs des cours d'eau bretons les plus touchés par les inondations, Laïta, Oust, Blavet Vilaine, le retour à la stabilité et le début de décrue prévalaient mardi dernier. De son coté, l'assureur Groupama Loire Bretagne a tiré un premier bilan du passage de la tempête Dirk.

6300 déclarations de sinistres on été enregistrées dont 950 émanant de sociétaires agricoles enregistrées. Le montant des préjudices s'élèveraient à 7 millions d'euros (1 million pour les agriculteurs) pour un coût prévisionnel proche de celui de la tempête Joachim vécue en décembre 2011 selon l'assureur qui chiffre également à 2 millions d'euros, le coût des inondations. Car coté pluviométrie, les perturbations s'en sont données à coeur joie entre la mi décembre et ce début janvier où, pour les secteurs les plus arrosés de Bretagne, la pluviométrie serait de deux fois et demie supérieure à la normale. Pas étonnant dans ces conditions que les cours d'eau sortent de leur lit.
Claire Le Clève

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Finistère surfe sur le Bien manger
Après avoir lancé son PAT, projet alimentaire de territoire, le Finistère a continué sur sa lancée, en faisant de 2020 l’année du…
Bovins mutilés : comment agir ?
Depuis plusieurs mois, des faits de mutilations de chevaux ont été signalés un peu partout en France et font régulièrement la Une…
Légumes de conserve, gérer la variabilité et le prix juste
Une campagne mitigée avec une tendance aux moindres performances des légumes en conserve et surgelé. La Bretagne n’échappe pas au…
Tout Feu Tout Frais traque additifs, conservateurs, colorants et arômes
À Plabennec (29), voilà 20 ans déjà que Brédial et sa marque Tout Feu Tout Frais traquent sans relâche additifs, conservateurs,…
Une farine pleine de promesses
Produire une farine à base de blé issue d‘une agriculture locale et raisonnée, tout en répondant aux attentes du consommateur,…
Les ministres trouvent un accord sur la future PAC

Le 21 octobre à l’aube, les ministres de l’Agriculture des 27 sont parvenus à un accord sur la prochaine PAC qui ouvre la…

Publicité