Aller au contenu principal

Accompagner les transmissions en Morbihan

Faire prendre conscience des enjeux aux collectivités et aux partenaires (banques, centres de gestion…), et informer sur les leviers d'action pour des transmissions d'entreprises agricoles réussies dans le Morbihan, tels étaient les objectifs de la rencontre organisée par les chambres d'agriculture de Bretagne, vendredi dernier à Pontivy.

Participaient à la table ronde : Gwénaël Robin, maire de Saint-Jean-Brévelay, Didier Maroy, DDTM, Daniel Le Pironnec, CER France Morbihan et Nicolas Chesnin, JA 56
Participaient à la table ronde : Gwénaël Robin, maire de Saint-Jean-Brévelay, Didier Maroy, DDTM, Daniel Le Pironnec, CER France Morbihan et Nicolas Chesnin, JA 56
© Audrey Dibet

"Dans les dix ans à venir, une exploitation sur deux sera concernée par le départ d'un chef d'exploitation, ou d'un associé dans le cas de sociétés", situe Rémi Castel, conseiller transmission à la chambre d'agriculture du Morbihan. Bien que l'objectif ne soit "pas de faire systématiquement du un pour un", pour Nicolas Chesnin, président des Jeunes agriculteurs du département, "continuer à installer en sécurisant le jeune reste un défi", notamment dans un contexte de raréfaction du foncier, qui est en outre exacerbé en zone périurbaine ou littorale. Le maintien de l'activité agricole sur les territoires peut alors dépendre de la volonté des collectivités. "Locmariaquer a mis 16 ans pour acquérir, petit à petit auprès de nombreux propriétaires, une surface de 11 ha qui soit suffisante pour y installer un maraîcher bio", témoigne le persévérant maire de la commune, Michel Jeannot. La Safer peut également intervenir pour constituer des réserves foncières en faveur d'une installation en diversification hors cadre familial, en convention avec la Région.

Compte tenu de coûts de reprise de plus en plus lourds, le CER France Morbihan a aussi vu des outils se développer ces dernières années : le GFA est remis au goût du jour pour permettre une transmission progressive, même hors cadre familial, et la holding financière s'adapte aujourd'hui à l'activité agricole.

 

Faire évoluer les mentalités

En 2011, plus d'une installation sur deux concernait des projets de diversification ou de vente directe dans le Morbihan, alors que les exploitations transmissibles (actuellement sans repreneur et inscrites au répertoire) sont pour la plupart conventionnelles. Une inadéquation entre l'offre et la demande qui complique la transmission. Cette inadéquation est également géographique, avec des candidats peu enclins à la mobilité. "Le nord-ouest du département se vide alors que plusieurs jeunes sont en concurrence sur certaines communes", déplore Didier Maroy, de la DDTM.

Bien accompagner la transmission nécessite de faire évoluer les mentalités. Pour expliquer les avantages financiers à s'installer en Gaec quand beaucoup de candidats désirent s'installer en individuel. Pour convaincre les jeunes à ne pas investir dans le foncier afin de dégager du revenu ou de gagner en marge de manœuvre. Pour distinguer la valeur patrimoniale, de la rentabilité de l'exploitation. "La transmission reste encore tabou", constate Daniel Le Pironnec, président du CER France Morbihan. "Il faut cependant l'anticiper, au moins trois ans à l'avance", s'accordent à dire les participants.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
"Notre région dispose de véritables atouts pour le développement de la méthanisation"
L'équipe du pôle nouvelles énergies du Crédit Agricole en Bretagne, voit chaque jour d'une part se diversifier les projets d'…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
Le photovoltaïque breton cherche à valoriser son potentiel
En décembre 2020 le gouvernement passait en force et imposait une révision rétroactive des tarifs de rachat d'électricité…
La séparation de la vente et du conseil, un concept plus qu'une réalité
L'indépendance du conseil en phytos, instaurée dans le cadre de la loi Egalim, est en vigueur depuis le 1er janvier. Son objectif…
Publicité