Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Adapter le logement des vaches pour limiter les effets de la chaleur

Les vaches laitières souffrent de la chaleur, elles doivent fournir des efforts importants pour s’y adapter, surtout lorsque la température dépasse 25°C. Comment se prémunir de ces fortes chaleurs et investir dans des bâtiments répondant à cette problématique ?

Le système SAM fait pivoter les lames de bardage pour régler les entrées d’air.

Compte tenu de l’augmentation des épisodes de pics de chaleurs et de l’utilisation des bâtiments d’élevage en période estivale il est nécessaire de repenser la conception des bâtiments vaches laitières. Les stabulations doivent maintenant être capables de limiter les effets de la chaleur sur les animaux.
Prévoir d’augmenter les entrées d’air en période chaude
Pour améliorer la ventilation des bâtiments, il faut pouvoir accroître les surfaces d’entrées d’air. Pour cela plusieurs solutions sont possibles. En fonction de l’orientation du bâtiment, il est possible de laisser une ou plusieurs façades ouvertes, ce qui permet en plus une économie de matériaux. Bien sûr, il faut ouvrir les portes en grand pour favoriser les courants d’air. Des systèmes de rideaux ou, filets montés sur enrouleurs permettent aussi d’avoir des surfaces entrées d’air réglables ce qui permet de garder du confort en toutes saisons. Il est aussi envisageable de rendre les bardages bois modulables, en les installant sur des cadres pivotants ou coulissants. Dernièrement, le fabricant Sam kit a proposé un système très simple permettant de faire pivoter à la demande des lames de bardage. Ce système ingénieux permet de régler les entrées d’air, il vient d’être récompensé par un Innov’space et sera présenté sur l’Espace pour demain.

cow cooling

Les stabulations doivent maintenant être capables de limiter les effets de la chaleur sur les animaux.

Limiter le réchauffement par la toiture
Utiles pour apporter de la lumière, les translucides en toitures amènent aussi de la chaleur, surtout l’été lorsque le soleil est à son zénith. C’est pourquoi pour éviter la surchauffe, il faut éviter de mettre trop de translucides en toiture. On pourra avantageusement privilégier les translucides en façade qui permettront un bon éclairage l’hiver lorsque le soleil est plus bas dans l’horizon. En présence d’isolation en toiture ou de panneaux photovoltaïques, les translucides en façade sont aussi une bonne solution pour apporter de la lumière. A ce propos, l’isolation est une solution très efficace pour éviter le rayonnement sous toiture, ce qui peut s’avérer très utile dans les régions les plus chaudes.

bardage bâtiment

Des équipements pour rafraichir les vaches
Quand la ventilation naturelle ne suffit plus, on peut faire appel à des équipements pour rafraîchir les vaches. Ainsi la ventilation mécanique permet de faire baisser la température ressentie par les vaches grâce au brassage de l’air. Couplés à des systèmes de brumisation ou d’aspersion, ces équipements permettent de rafraîchir efficacement les animaux. Ces systèmes très efficaces doivent néanmoins être utilisés avec précaution lorsque l’humidité de l’air est déjà importante. Présenté sur l’Espace pour demain, le système Cow cooling de la société Delaval combine ventilation, pulvérisation et détection de présence pour permettre un rafraîchissement "volontaire" des animaux. La société Bioret quant à elle propose une solution très originale de matelas à eau pour logette. Ce matelas intègre un système de récupération de chaleur qui couplé à une pompe à chaleur permet à la fois de rafraîchir les vaches et servir à la production d’eau chaude. Ce matelas baptisé aquaclim a reçu un Innov’space l’année dernière. Les bâtiments peuvent évoluer pour limiter l’impact négatif de la chaleur sur les vaches. Évidemment, l’alimentation et surtout l’abreuvement ne doivent pas être oubliés. En cas de fortes chaleurs, les besoins en eaux de vaches peuvent doubler. Le système de distribution d’eau, notamment le diamètre des canalisations ainsi que le nombre d’abreuvoirs, doit permettre d’assurer un abreuvement à volonté.

Aquaclim
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
L'agriculture de conservation des sols, une troisième voie ?
Alors que le rapport spécial du Giec publié début août réaffirme l'étroite relation entre agriculture, état des sols, sécurité…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
L'enjeu environnemental et climatique au cœur du Space 2019
La 33e édition du Space, qui se clôture ce vendredi a été fidèle à ses fondamentaux. Le salon est bien le temps fort…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Vignette
70 animaux au national Salers

Race à l'honneur cette année au Space, la Salers était présente sur le ring du salon mardi avec 70 animaux venus de toute la…

Publicité