Aller au contenu principal

Adevia conforte son engagement international

Réunis en assemblée générale, l'Adevia (actions pour le développement international agricole), revient sur les projets internationaux engagés par l'association.

Joseph Ménard, président d'Adevia.
Joseph Ménard, président d'Adevia.
© tera

Les sollicitations auprès d’Adevia ont encore afflué en 2011 (de Pologne et Roumanie, bien sûr, mais aussi de Chine, Corée, Japon, Croatie, Bénin, Burkina Faso). "Tous nous croyons à l’apport des échanges internationaux. Adevia a une compétence reconnue par de nombreux acteurs", souligne Joseph Ménard, président. Et d'ajouter : "il est nécessaire de mieux valoriser sonsavoir-faire et ses réseaux".

Les trois "E" de l'Adevia

 

- Energie
Le dossier de l'énergie est un des axes de travail de l'association, notamment à travers d'un partenariat avec la Pologne. Ainsi, suite à de nombreux échanges, la région de Wielkopolska, à travers son agence de l’énergie, a décidé de se référer au modèle de Guernevez pour la création d’un centre d’éco-innovations énergétiques, notamment avec le développement de la méthanisation. Un accord-cadre de coopération a été signé par Joseph Ménard, vice-président de la Crab, avec la Région polonaise, la chambre d’agriculture et les services de conseil agricole. Il encourage officiellement la réalisation de ce centre de ressources. La rédaction de Terra reviendra sur ce projet énergie dans un prochain numéro.

- Economie
D'autres initiatives concernant la filière porc ont été soutenues par Adevia. Les éleveurs porcins Polonais, suite à une grave crise économique (baisse de 30 à 40 % de la production en quelques années) ont décidé de se structurer en groupements. Une délégation bretonne a rencontré les responsables sur place afin d'évaluer le contexte, comparer les coûts et les marchés. Les échanges se poursuivront sur le Space. Un article paraîtra prochainement afin d'évaluer les avancés de ces travaux.

Joseph Ménard, président d'Adevia.- Echange
De même, l'association soutient les producteurs laitiers du Sud pour la défense et la professionnalisation du métier en organisant de nouveau des rencontres entre paysans Nord/Sud au Space 2012 à la demande de ces derniers.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
La méthanisation, bonne pour la planète ?
Eau, air sol…, quels services ou pas, leur sont rendus par la méthanisation agricole ? Vaste question que celle des aménités et…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
A Moëlan, le projet de reconquête des friches contesté par le SDPPR
A Moëlan sur Mer, la municipalité a commencé à rendre à l'agriculture une partie des 500 ha de friches que compte la commune, via…
Elevage bio cherche repreneur
A l’occasion du cap symbolique des 1 000 fermes bio en Finistère, le Gab tire la sonnette d’alarme : en bio aussi, le…
Publicité