Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

SYNDICAT DE RACE NORMANDE
Adieu l'Upra, bonjour l'OS !

A compter du 1er juillet prochain, l'Upra Normande et la Fnob, son antenne bretonne, disparaîtront, pour donner naissance à l'OS, l'Organisation de sélection.

Philippe L'Anthoen, président de la Fnob, l'antenne bretonne de l'Upra Normande.
Philippe L'Anthoen, président de la Fnob, l'antenne bretonne de l'Upra Normande.
© Terra

"Pour la première fois depuis longtemps, le nombre d'inséminations premières en race normande a été stable l'an passé". L'assemblée générale de la Fnob, l'antenne bretonne de l'Upra Normande, le 12 juin dernier à Plogestel Saint Germain (29), a été l'occasion de faire le point sur l'évolution de la race dans notre région. "Le nombre de vaches au contrôle laitier a progressé l'an passé, de l'ordre de 4%, ajoute David Lebullenger, animateur de la Fnob. Même si l'effet conjoncturel de l'année 2007 explique en grande partie cette évolution positive, cela nous permet d'envisager sereinement l'avenir de la race normande".
Après avoir édité un annuaire des éleveurs en 2006, la Fnob a concentré ses efforts, l'an passé, sur la promotion de la race normande dans les écoles d'agriculture avec, dans un premier temps, une présentation des atouts de la race, suivie d'un pointage d'animaux. "Nous avons aussi organisé trois formations de juges, regroupant, à chaque fois, 10 à 15 éleveurs". Des éleveurs qui officieront d'abord dans les comices avant de grimper à l'échelon départemental.
Au chapitre des innovations, la Fnob a également souligné l'initiative de l'Urcéo et de Génoé, qui ont proposé des packs embryons en race normande. "Pour un prix ultra-compétitif, 800 ?, les éleveurs ont pu disposer de 8 embryons au top de la génétique". Des embryons qui ont permis à des éleveurs de normandes de constituer de nouvelles souches ou à des éleveurs voulant changer de race de partir sur d'excellentes bases.
"L'Upra va disparaître dans 15 jours". Philippe L'Anthoen, président de la Fnob a présenté l'OS qui va lui succéder. "Les antennes régionales, comme la Fnob, vont disparaître aussi et seront remplacées par 5 fédérations d'éleveurs". Des évolutions rendues obligatoires par la loi de l'élevage. "En race normande, nous allons en profiter pour restructurer". OS et GNA seront désormais regroupés à Domfront (61), ce qui permettra une meilleure synergie.
Et, au delà des missions réglementaires confiées à l'OS, dont la tenue du livre généalogique, la race normande a voulu y rajouter un volet animation et promotion. "Jamais nous n'avons été équipés comme nous allons l'être", estime Gilles Thomazo, président de GNA, qui, sans cacher le défi que représente sa mise en route, compte sur cette nouvelle organisation pour booster la race. "Jusqu'à présent, nous avons attendu que de nouveaux producteurs viennent à nous. Maintenant, nous allons nous donner les moyens d'aller les chercher".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Dans l’Orne, une nouvelle attaque d’élevage suscite la colère de la profession agricole

Un incendie criminel a ravagé trois bâtiments d’un élevage de poulets de l’Orne, dans la nuit du 16 au 17 septembre. Si l’…

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
L'agriculture de conservation des sols, une troisième voie ?
Alors que le rapport spécial du Giec publié début août réaffirme l'étroite relation entre agriculture, état des sols, sécurité…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
L'enjeu environnemental et climatique au cœur du Space 2019
La 33e édition du Space, qui se clôture ce vendredi a été fidèle à ses fondamentaux. Le salon est bien le temps fort…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Publicité