Aller au contenu principal

SYNDICAT DE RACE NORMANDE
Adieu l'Upra, bonjour l'OS !

A compter du 1er juillet prochain, l'Upra Normande et la Fnob, son antenne bretonne, disparaîtront, pour donner naissance à l'OS, l'Organisation de sélection.

Philippe L'Anthoen, président de la Fnob, l'antenne bretonne de l'Upra Normande.
Philippe L'Anthoen, président de la Fnob, l'antenne bretonne de l'Upra Normande.
© Terra

"Pour la première fois depuis longtemps, le nombre d'inséminations premières en race normande a été stable l'an passé". L'assemblée générale de la Fnob, l'antenne bretonne de l'Upra Normande, le 12 juin dernier à Plogestel Saint Germain (29), a été l'occasion de faire le point sur l'évolution de la race dans notre région. "Le nombre de vaches au contrôle laitier a progressé l'an passé, de l'ordre de 4%, ajoute David Lebullenger, animateur de la Fnob. Même si l'effet conjoncturel de l'année 2007 explique en grande partie cette évolution positive, cela nous permet d'envisager sereinement l'avenir de la race normande".
Après avoir édité un annuaire des éleveurs en 2006, la Fnob a concentré ses efforts, l'an passé, sur la promotion de la race normande dans les écoles d'agriculture avec, dans un premier temps, une présentation des atouts de la race, suivie d'un pointage d'animaux. "Nous avons aussi organisé trois formations de juges, regroupant, à chaque fois, 10 à 15 éleveurs". Des éleveurs qui officieront d'abord dans les comices avant de grimper à l'échelon départemental.
Au chapitre des innovations, la Fnob a également souligné l'initiative de l'Urcéo et de Génoé, qui ont proposé des packs embryons en race normande. "Pour un prix ultra-compétitif, 800 ?, les éleveurs ont pu disposer de 8 embryons au top de la génétique". Des embryons qui ont permis à des éleveurs de normandes de constituer de nouvelles souches ou à des éleveurs voulant changer de race de partir sur d'excellentes bases.
"L'Upra va disparaître dans 15 jours". Philippe L'Anthoen, président de la Fnob a présenté l'OS qui va lui succéder. "Les antennes régionales, comme la Fnob, vont disparaître aussi et seront remplacées par 5 fédérations d'éleveurs". Des évolutions rendues obligatoires par la loi de l'élevage. "En race normande, nous allons en profiter pour restructurer". OS et GNA seront désormais regroupés à Domfront (61), ce qui permettra une meilleure synergie.
Et, au delà des missions réglementaires confiées à l'OS, dont la tenue du livre généalogique, la race normande a voulu y rajouter un volet animation et promotion. "Jamais nous n'avons été équipés comme nous allons l'être", estime Gilles Thomazo, président de GNA, qui, sans cacher le défi que représente sa mise en route, compte sur cette nouvelle organisation pour booster la race. "Jusqu'à présent, nous avons attendu que de nouveaux producteurs viennent à nous. Maintenant, nous allons nous donner les moyens d'aller les chercher".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
63% des abattages de porcs en Bretagne aux mains de trois groupes en 2020
En 2020, à partir des données Uniporc Ouest, le nombre de porcins abattus en Bretagne montre une diminution de l’activité. Dans…
Les éleveurs de volailles en colère contre certains distributeurs
La semaine passée la Confédération française de l’aviculture (CFA) dénonçait "l’indifférence des enseignes Carrefour, Casino et…
Les pratiques agricoles évoluent encore dans les bassins versants
Baisse d’achats d’engrais, plus de sécurité lors des traitements, progression des modes de cultures alternatifs… les pratiques…
Publicité